Connectez-vous S'inscrire
Menu

5 conseils pour choisir la "bonne" activité extra-scolaire de votre enfant




C'est la rentrée et parmi les choses à faire; il en est une qui n'est pas toujours simple : choisir une (ou plusieurs) activité(s) extra-scolaire(s) pour votre enfant.
Voici quelques conseils pour vous aider à le faire.


Activités extra scolaire enfant 5 conseils

Conseil n°1 - Faites un choix

Beaucoup de possibilités s'offrent à vous et votre enfant. Peut-être même que votre enfant vous demande de faire à la fois du judo, de la natation, du piano et du football !
Peut-être que vous souhaitez aussi lui faire faire une activité que vous jugez importante en plus de celles qu'il aura choisi.

Et pourtant, pour le bon équilibre de votre enfant, il est important de ne pas se laisser aller à trop de choix. Car même si en début d'année, l'organisation peut sembler acceptable; en cours d'année, il peut devenir compliqué de concilier toutes les activités.

Sans parler de la fatigue qui s'installe au fil du temps et qui va se ressentir sur l'humeur de votre enfant et l'ambiance à la maison.

ALORS COMMENT FAIRE UN CHOIX ?
Pour choisir parmi diverses activités, voici quelques critères qui vous aideront à retenir  celles qui seront prioritaires ou les plus "essentielles" :

- Le critère du pourquoi : pourquoi cette activité ? Est-ce pour faire comme les copains ? Pour réaliser un rêve d'enfant (si c'est vous qui choisissez l'activité) ? Pour faire plaisir à papy ?... Il y a toujours une raison à identifier : alors décryptez-la et quelque soit la réponse, assurez-vous que l'activité intéresse VRAIMENT votre enfant : sinon, sa motivation risque de décliner au fil du temps.

- Le critère du combien : combien de temps cela va-t-il prendre sur l'emploi du temps de votre enfant ? Certaines activités sont chronophages et demandent un investissement important : mesurez-bien l'impact sur votre organisation familiale pour ne pas que ça devienne vite une contrainte importante dans votre vie familiale.

- Le critère du quoi : quel type d'activité cherchez-vous ? Classez les activités possibles que vous avez pré-sélectionnées, en catégories. Par exemple : activité sportive / activité artistique / activité culturelle / activité pour se défouler / activité pour s'amuser ... Peu importe les catégories que vous trouverez, elles vous aideront à mieux classer les activités possibles et à faire un choix. Par exemple, vous pouvez décider de choisir une activité sportive + une activité culturelle parmi plusieurs.

Conseil n°2 : Faites un test !

Dans la plupart des activités scolaires, il est possible de faire un essai lors d'une ou plusieurs séances.
C'est l'opportunité pour votre enfant de découvrir une activité nouvelle, de s'en faire un idée plus précise, de connaitre son professeur ou entraineur et donc de mieux savoir si cette activité pourra l'intéresser...
Pour vous, c'est l'occasion de voir la motivation de votre enfant, et si cette activité lui convient. Et justement :

COMMENT SAVOIR SI L'ACTIVITÉ LUI CONVIENT ?

- Le premier signe, c'est l'intérêt que l'enfant porte à l'activité : il s'y intéresse, en parle, s'investit, se porte volontaire pendant le cours, etc.

- Le second signe est de savoir si l'activité lui "ressemble" : vous, qui le connaissez bien, vous savez si votre enfant est plutôt solitaire, ou aime être entouré, est posé ou impulsif; s'il est adroit avec son corps ou s'il aime raisonner, réfléchir... Tout cela vous aidera à voir si l'activité choisie correspond à ce qu'il est, ce qu'il aime, ce qu'il sait faire, ses préférences, ses goûts, etc.
 
En tant, que parent, vous pouvez demander à assister à la première séance, même si ça ne vous a pas été proposé. Ce sera un bon moyen de vous rendre compte comment votre enfant vit l'activité, participe, s'intéresse; et ce sera plus facile d'en discuter avec lui ensuite.

 

Conseil n°3 : Faites un contrat !

L'enfant a tendance à choisir en fonction de ses impulsions, ses envies : et elles sont facétieuses, changeantes.
C'est pourquoi, il est important de lui demander son avis mais de ne pas le laisser décider seul (avant 13-15 ans).
Il est important de demander son avis à un enfant mais de ne pas le laisser décider seul avant 13-15 ans.

Quand l'activité est choisie, voyez ensemble tous les points concrets : nombre de séances hebdomadaires, où, avec qui, contraintes, etc.
Si besoin, écrivez sur un tableau ou une feuille blanche tous les points liés à cette activité.

Demandez l'avis si besoin de son professeur/entraineur par rapport à ce qu'il aura observé de la séance d'essai.

Enfin, définissez les "termes du contrat" : ce que chacun s'engage à faire. Par exemple :

- Vous, parents, vous vous engagez à payer l'activité, investir dans une tenue ou du matériel, et à conduire votre enfant à ses activités.

- Lui, votre enfant, s'engage à aller à toutes les séances, sauf impossibilité, à s'entrainer ou s'investir dans son activité, en faisant de son mieux et à garder cette activité jusqu'à la fin de la durée que vous aurez définie ensemble.
 
ASTUCE : Si vous n'êtes pas sûr(e) que l'activité lui plaira, demandez une inscription mensuelle ou trimestrielle, qui vous permettra de faire le point avant de vous engager sur une plus longue période.

Conseil n°4 : Visez la réussite !

Ici, il ne s'agit pas de réussite au sens de compétition, mais de réussite personnelle.
Je m'explique : si votre enfant se rend compte qu'il progresse dans l'activité qu'il fait, quelle qu'elle soit, il sera plus motivé, plus intéressé, et ça l'encouragera à continuer en déployant des efforts pour développer ses capacités, quel que soit le domaine. c'est même un bon moyen de soutenir son estime de soi.
IMPORTANT : A travers des activités dans lesquelles il réussit, votre enfant gagnera en confiance !

Conseil n°5 : Soutenez-le !

Même s'il ne l'exprime pas directement, un enfant se sent encouragé et valorisé quand il voit que ses parents s'intéressent à ce qu'il fait, vient le voir, vient l'encourager lors d'un match/tournoi ou vient l'applaudir lors d'une prestation.

Dès que possible, montrez-lui que vous le soutenez, que vous êtes présents et que vous êtes attentifs à ses progrès.
Votre présence et vos encouragements seront de vrais moteurs pour aider votre enfant à persévérer et progresser dans une activité.   


Rédigé par Nathalie Colin-Fagotin, Lu 323 fois






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez poster un commentaire et recevoir directement dans votre boite mail les commentaires des autres lecteurs.
Inscrivez-vous pour bénéficier de tous les autres services du site : annonces, forums, etc.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Août 2017 - 05:40 Comment parler "drogue" avec son adolescent ?

VIE DE FAMILLE | PSYCHOLOGIE | EDUCATION










>>>GRATUIT : Recevez la Familinews dans votre boite mail :

Actualités :




Liens utiles - partenaires




Partager ce site
Facebook