Connectez-vous S'inscrire
Menu

L'argent de poche et les ados




De plus en plus autonome, l’adolescent exprime de plus en plus de besoins d’argent pour ses dépenses : ses loisirs, son habillement, ses sorties… Mais ses demandes doivent-elles toutes être comblées ? Où mettre les limites ? Comment définir le nécessaire du superflu ?


Pourquoi en donner ?

Pour que l’enfant s’exerce à plus d’autonomie, pour qu’il prenne conscience de la valeur de l’argent, mais aussi de l’effort qu’il faut pour en gagner. Les parents expliquent au besoin ce qu’ils gagnent et comment ils le gagnent, mais aussi pourquoi ils ont défini cette somme. Ils peuvent  apprendre à l’enfant à « gérer » cet argent en choisissant les dépenses prioritaires, en économisant, en comparant les prix… C’est l’occasion d’un apprentissage à une consommation citoyenne ! 

Et puis, l’enfant aura plus de fierté à offrir un cadeau à ses parents avec son argent « à lui » !


Faut-il donner de l’argent pour récompenser de bons résultats scolaires ?

Les parents sont nombreux à donner, en plus de l’argent de poche régulier, une « récompense » sous forme d'argent de poche. Ce n’est pas une mauvaise idée, si c'est ponctuel et si on explique à l’enfant qu’il travaille à l’école d’abord pour lui et son avenir et que ses « récompenses », ce sont ses notes !

L'adolescent ne doit pas tirer de motivation à apprendre et travailler uniquement d'une rétribution financière extérieure; sinon, il risque de ne chercher que cette source externe de motivation.

De plus, si l'on récompense régulièrement l'adolescent avec de l'argent de poche, il va s'habituer à cette manière de faire et on considérera au final ce geste comme "normal" et même comme un "dû".


L ’argent en poche ou en banque ?

On peut décider d’ouvrir un compte pour son enfant où il pourra mettre de côté le surplus d’argent qu’il n’aura pas dépensé. Il pourra utiliser plus grand cette somme pour s’offrir un permis de conduire ou son premier véhicule. L’intérêt, c’est de pouvoir connaitre facilement le solde restant et donc de mieux maitriser l’argent épargné et de plus, gagner des intérêts sur la somme placée.

Néanmoins, l’avantage de l’argent « en poche », c’est qu’il est accessible de suite, et on sait que les adolescents ont tendance à faire des dépenses « impulsives », et ont donc besoin d’une réserve d’argent immédiate. De plus, ils ne souhaitent pas en général que les parents sachent tout des dépenses qu’ils font, ce que la monnaie en poche permet !

Un compromis donc, peut être trouvé en donnant chaque semaine directement à l’enfant son argent de poche (sans chercher à savoir comment l’enfant l’a dépensé) et en lui offrant la possibilité de placer le restant en fin de mois sur son compte bancaire. 


Que font les enfants de leur argent ?

Les ados dépensent leur argent le plus souvent en jeux vidéos, vêtements, friandises, sorties, et places de cinéma. Mais la plupart d’entre eux en épargnent une partie en le plaçant dans une « tirelire » ! Une occasion d’apprendre qu’en économisant son argent chaque semaine, on peut finir par s’offrir un objet plus coûteux par le simple fait de l’accumulation de cet argent.

L'argent des ados est principalement destiné à des dépenses "plaisir".


L’argent de poche et parents séparés

Quand on est séparé, si c’est possible, il est préférable de s’accorder entre père et mère pour savoir qui donne et combien ? Cela permet de savoir combien l’enfant reçoit d’argent par semaine et réévaluer la somme au besoin. Mais évoquer ce sujet avec l’autre parent est parfois délicat et beaucoup de familles préfèrent l’éviter ; dans ce cas, établissez des règles propres à la famille, quand l’enfant est présent, sans porter de jugement sur la façon dont l’autre parent gère de son côté. 

Même si les règles peuvent différer d’un foyer à l’autre, la somme donnée de chaque côté doit correspondre aux besoins de l’enfant. De plus, l’argent de poche ne doit constituer en aucun cas un motif de comparaison - « papa, il me donne plus… » : Expliquez à l’enfant que le montant est fixé, que cela lui plaise ou non : ce n’est pas lui qui décide du montant. 

L’argent de poche ne doit pas non plus provoquer de conflit entre parents par argent interposé - « Comment ton père/ta mère a-t-il/elle pu te laisser acheter un truc pareil ! » - sinon le sujet de l’argent deviendra « tabou » ou source de conflit : l’enfant y associera des émotions qui peuvent être perturbantes pour lui.

Attention donc de ne pas faire de l'argent un sujet épineux, source de conflit.


Une astuce de parent : le tableau à points

Chaque enfant peut accumuler ou perdre dans une semaine, des points, suivant ce qu’il aura fait de bien ou non, et la somme en fin de semaine est calculée en fonction des bons points obtenus. Ce système, pour fonctionner doit être très clair pour l’enfant : qu’est ce qui rapporte des points (par exemple, chaque journée qui se passe bien rapporte trois points) et ce qui en fait perdre - une lumière pas éteinte, son linge pas rangé, un lit pas fait ou autre : un point retiré. Les enfants prendront goût au jeu en s’appliquant pour gagner le plus de point et donc… le plus d’argent !

Il peut y avoir une base qui sera complétée en fonction des efforts de l'adolescent.


Et vous, qu'utilisez-vous à la maison?

Connaissez-vous le tableau à points?

En avez-vous conçu un ?

Avez-vous d'autres astuces et idées à partager ?

 

Pour regarder l'émission radio-enregistrée sur Polynésie 1ère :

argent_de_poche_26_oct.mp3 argent de poche 26 oct.mp3  (24.49 Mo)



Rédigé par Nathalie Colin-Fagotin, Lu 464 fois





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez poster un commentaire et recevoir directement dans votre boite mail les commentaires des autres lecteurs.
Inscrivez-vous pour bénéficier de tous les autres services du site : annonces, forums, etc.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 17 Septembre 2017 - 15:00 Qu'est-ce que la médiation familiale ? 2/3

VIE DE FAMILLE | PSYCHOLOGIE | EDUCATION







Actualités :
19/05/2018

7 clefs pour une discipline bienveillante - WebConférence

7 clefs pour une discipline bienveillante - WebConférence
"Les clefs pour vous faire obéir sans stress, ni cris"  (et) Comment obtenir la coopération des enfants avec bienveillance !

Conférence GRATUITE et ouverte à tous. 
Exclusivement en ligne. 

Pendant cette conférence vous allez découvrir : 
> Qu'est ce que l'autorité ? 
> Comment développer votre autorité naturelle ? 
> Pourquoi il est si difficile de garder le contrôle de ses réactions ? 
> Quelles sont les alternatives aux cris, aux coups et autres formes de brutalité ? 
> Comment devenir un parent bienveillant même quand notre enfant nous "pousse à bout" ? 

PAS DISPONIBLE ? 
Si vous n'êtes pas disponible au moment de la conférence, l'accès au Replay vous sera envoyé par mail. (Nous avons pensé à tout :) ) 

Enregistrez-vous maintenant pour participer à la conférence de Mercredi 8h00 (Paris) - 20h (Tahiti) : 
Inscription-conference-24-mai  

HEURE : 20H (Tahiti) / 8h (Paris) 
Informations : formation@familipsy.com 

Note : il est préférable de s'inscrire, le nombre de places est limité, merci. 

Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ICI.
24/04/2018

GRATUIT - Téléchargez votre Ebook

GRATUIT - Téléchargez votre Ebook

Vous être frustré(e) par votre vie conjugale et familiale actuelle ?

Vous souhaitez :

 
-> Apaiser vos relations familiales
-> Dénouer les conflits familiaux
-> Désamorcer les crises
-> Devenir proactif

    Aucun événement à cette date.

Inscrivez-vous à ma prochaine conférence
"Les clefs pour vous faire obéir sans stress ni cris"

Participez à la prochaine conférence qui aura lieu le 24 Mai 2018 à 20h -Tahiti

S'inscrire maintenant !



>>>GRATUIT : Recevez la Familinews dans votre boite mail :





Liens utiles - partenaires


Partager ce site
Facebook