Connectez-vous S'inscrire
Menu
Publicité

Ces écrans qui empêchent nos enfants de dormir

Ou quand les écrans perturbent le sommeil de nos enfants...




Un bon sommeil est essentiel pour permettre à un enfant de se développer correctement, pour son bien-être mais aussi pour la qualité de ses apprentissages. Malgré les différences entre petits et gros dormeurs, l’évolution des besoins en fonction de l’âge et les nombreux facteurs propices à l’insomnie durant l’adolescence, les parents doivent être conscients de l’importance de cette période de repos, désormais menacée par de nouvelles pratiques, comme l’utilisation des écrans.


Un petit rappel pour commencer : si vous avez besoin de secouer longtemps votre enfant le matin pour le réveiller, si ses enseignants constatent qu’il a tendance à somnoler durant la classe et s’il présente en prime des troubles de l’humeur inhabituels, sans oublier son manque d’entrain pour des activités qu’il apprécie en temps normal, c’est qu’il manque de sommeil. Une carence devenue un véritable fléau dans nos sociétés, pour les adultes comme pour les enfants, et qui se nourrit de mauvaises habitudes.
Pour mémoire, et même si ces données restent très variables selon les individus, un enfant de 6 ans, en début de scolarité primaire, a besoin d’approximativement douze heures de sommeil, idéalement « calées » à des horaires réguliers qui favorisent l’endormissement et le bon déroulement de la nuit, sans réveils intempestifs.
Vers 7-8 ans, la durée du sommeil diminue de deux heures pour atteindre environ 9 heures à 15 ans.

Un fléau moderne

Malgré ces données, nombreux sont les enfants qui souffrent aujourd’hui d’un manque plus ou moins chronique de sommeil. Notamment parce que notre mode de vie moderne, devenu beaucoup plus trépidant qu’auparavant, leur propose de nombreuses sollicitations qui vont entrer en concurrence avec ce temps de repos. Télévision, jeux vidéo, smartphones, tablettes et autres écrans d’ordinateur sont ainsi de plus en plus souvent montrés du doigt. Derrière les risques d’addiction mis en évidence par certaines études et le caractère chronophage des activités qu’ils permettent (et qui peuvent en outre isoler considérablement les jeunes), certains travaux ont également mis en cause la lumière bleue produite par ces écrans ; une lumière bleue connue désormais pour perturber le sommeil en déréglant notre horloge interne, celle-là même qui régule et gère nos mécanismes biologiques fondamentaux.

Précautions et principe de précautions

En l’absence de recommandation française précise en matière d’exposition aux écrans chez les enfants, certains professionnels de santé continuent à enquêter sur les dangers potentiels. Une thèse récente (2018) présentée en médecine générale à l’Université Toulouse III - Paul Sabatier s’est ainsi penchée plus spécifiquement sur  « l’impact des écrans sur le sommeil des enfants de 6 à 12 ans ». Il s’agissait d’établir un lien entre une surexposition aux écrans définie par un temps d'exposition de plus de deux heures par jour et/ou par une utilisation une heure avant le coucher et la présence de perturbations du sommeil. Et cette enquête, parmi d’autres, établit clairement un lien entre une quantité de sommeil altérée et la présence d'un écran dans la chambre de l'enfant. La présence d'une tablette notamment semble entraîner des troubles plus fréquents de l'endormissement. Plus que la durée d'exposition quotidienne à des écrans, c'est donc la présence de ceux-ci dans la chambre qui semble être un facteur d'altération du sommeil. Une question de santé publique dont les parents doivent être conscients.
 
Pour en savoir plus : http://thesesante.ups-tlse.fr/2100/


Rédigé par : V.G

Le sujet vous intéresse ?

  • Participez à un atelier-parent gratuit "Mon ado est-il accro aux écrans ?". qui aura lieu jeudi 25 Octobre à la Présidence de la Polynésie Française, dans le cadre du Digital Festival. Inscrivez-vous ici >
 
  • Participez au parcours "Éduquer avec bienveillance" parent d'enfant  (2-12 ans) constitué d'atelier-parents à distance ou sur Tahiti. Le programme ICI >
 
  • Participez au parcours "Eduquer avec bienveillance" parent d'adolescent (11-19 ans) constitué d'atelier-parents à distance ou sur Tahiti. Le programme ICI >
 


Rédigé par Nathalie Colin-Fagotin, Lu 61 fois






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez poster un commentaire et recevoir directement dans votre boite mail les commentaires des autres lecteurs.
Inscrivez-vous pour bénéficier de tous les autres services du site : annonces, forums, etc.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 18 Février 2019 - 23:05 Votre ado a de mauvaises fréquentations ?

Vendredi 25 Janvier 2019 - 05:00 Comment développer l’empathie chez les enfants ?

VIE DE FAMILLE | PSYCHOLOGIE | EDUCATION








Actualités :
01/03/2019

Haut potentiel - Un séminaire gratuit

Haut potentiel - Un séminaire gratuit
"De l'enfant à haut potentiel à l'élève intellectuellement précoce : éléments de parcours scolaire"

Le vendredi 22 mars 2019 de 13h30 à 17h au lycée hôtelier de Punaauia

- 2 Conférences (dont une animée par Familipsy sur les caractéristiques de l'enfant à haut potentiel)
- Témoignages
- Table ronde

Programme complet ICI >

Inscription gratuite et ouverte à tous :
Inscrivez-vous ICI >

 
Séminaire organisé en partenariat entre le département ASH de la DGEE et l'association AFEIP  
 
24/04/2018

GRATUIT - Téléchargez votre Ebook

GRATUIT - Téléchargez votre Ebook

Vous être frustré(e) par votre vie conjugale et familiale actuelle ?

Vous souhaitez :

 
-> Apaiser vos relations familiales
-> Dénouer les conflits familiaux
-> Désamorcer les crises
-> Devenir proactif







>>>GRATUIT : Recevez la Familinews dans votre boite mail :


Partager ce site
Facebook