Connectez-vous S'inscrire
Menu
Publicité

Un guide pour une education respectueuse de l'enfant et bienfaisante sur la santé

5 principes pour une éducation bienveillante et optimale : Le guide en PDF à télécharger




Ce Guide est un ouvrage qui a été écrit par feu Dr. Yves Moigno, médecin français, psychothérapeute cognitiviste, praticien et théoricien, chercheur en neuropsychologie, spécialisé dans les mécanismes de l’induction du comportement, auteur de plusieurs dépôts à l’Académie des Sciences de Paris et de nombreux ouvrages de vulgarisation. il est piloté depuis 2008 par Mohamed Charkaoui, cofondateur directeur général international, spécialiste en résolution de problèmes et stratégie.

Voici quelques extraits de ce guide :



Familipsy soutient ce projet de guide à l'échelle internationale

Je suis honorée de poser ma plume en "témoin" d'un guide qui  a mon sens concerne un sujet éminemment actuel : celui de l'éducation. Aujourd'hui, l'idée semble être acceptée par un grand nombre que l'éducation n'est pas, comme des générations l'ont pensé une simple transmission qui n'aurait de modèle que celui que l'on a reçu.

On ne peut plus ignorer aujourd'hui l'impact fondamental de l'éducation sur l'avenir d'un enfant, son bien-être et sa capacité à occuper pleinement le monde.

Etre parent devient un acte citoyen, un acte responsable et conscient ce qui pose le parent en "apprenti" ouvert à l'acquisition de compétences parentales que l'on sait bienfaisantes pour l'enfant.

 
Le parent n'est plus le "tout sachant", mais le dépositaire d'une grande et noble mission : celle d'élever et éduquer son enfant pour le conduire à sa pleine autonomie..."

Qu'est-ce que l'éducation ?

L'éducation va au-delà des considérations privées : elle est un acte citoyen qui prépare les générations de demain :
 
"les enjeux de l’éducation nous concernent tous et sont essentiels d’un point de vue individuel comme d’un point de vue collectif"

Voici les facteurs liés directement ou indirectement à l'éducation : 

 
"En dépendent en effet :
  • L’épanouissement psychologique, intellectuel et physique de vos enfants ;
  • Leur insertion sociale
  • L’apprentissage des comportements sociaux, c’est-à-dire des conduites correctes à observer à l’égard des autres personnes, et la prévention de la délinquance ;
  • La prévention de l’échec scolaire auquel vos enfants pourraient être confrontés où dont ils pourraient pâtir dans des classes de niveau trop faible ;
  • La réussite socio-économique de vos enfants et celle de la nation, les deux étant évidemment liées ;
  • La santé de vos enfants et celle des autres enfants, car la santé dont on fait preuve dans l’existence dépend pour beaucoup, et même énormément, de l’éducation qu’on a reçue. La capacité donnée à l’enfant de lutter quand il sera adulte contre les effets psychologiques ou physiques du stress en fournit un exemple parmi de nombreux autres ;
  • A quoi s’ajoute bien sûr la prévention des comportements à risques tels que toxicomanie, tabagisme, consommation d’alcool, violence, vitesse... ;
  • L'éducation à la santé ."

Les "erreurs" éducatives et leurs conséquences

Voici quelques erreurs fréquentes qui bien souvent sont faites en toute bonne foi, mais qui peuvent avoir des conséquences que nous connaissons mieux aujourd'hui...

 
Le manque de confiance en soi et l’auto dévalorisation
"Deuxième signe-clé du manque de confiance en soi chez l’enfant notamment : l’auto dévalorisation. Encore plus que chez l’adulte, l’auto dévalorisation est inconsciente chez l’enfant. Se vivant inférieur, il se croit inférieur dans différents domaines selon le cas." Ce qui peut le conduire à l'auto-dévalorisation.

 
Les difficultés relationnelles
"Troisième signe-clé du manque de confiance en soi chez l’enfant notamment là encore, car ce signe important dont il faut se souvenir s’observe également chez l’adolescent, le jeune et l’adulte qui n’ont pas confiance en eux : les difficultés relationnelles." 
"Pour échapper à la solitude du repli sur soi, il fréquente fréquemment des enfants qui manquent de confiance en eux, eux aussi, avec tout ce que cela implique comme troubles du comportement, notamment des comportements à risques passé 10-12 ans : révolte et contestation des conceptions de vie de ses parents, violence, toxicomanie, délinquance mineure ou plus grave... "

 
La surestimation apparente de soi
"Toujours en relation avec une erreur d’éducation, le manque de confiance en soi peut prendre chez l’enfant, l’adolescent, le jeune ou même chez l’adulte, la forme d’une surestimation de soi apparente.
On parle de surcompensation parce qu’il y a inversion psychologique du manque de confiance en soi qui, en l’occurrence, demeure inconscient. Mais qui n’en existe pas moins malgré les apparences. Cette forme de manque de confiance en soi masquée se reconnaît au fait qu’elle s’inscrit en rupture avec les repères de la société : idéologie, comportements, valeurs admises, économie, travail...Dans ce cas, il n’est pas surprenant que le comportement relationnel de l’enfant ou de l’adolescent soit fréquemment provocateur : manque de respect à l’égard des adultes, des parents, des enseignants, des valeurs sociales, de la police et des autorités..."

 
L’inquiétude et l'anxiété
"Un enfant, un adolescent ou un adulte, inquiets, le sont suite à une erreur d’éducation particulièrement fréquente. Un de ses parents ou les deux leur ont transmis, en héritage en quelque sorte, l’inquiétude dont il(s) souffrait(ent)."


 
Le pessimisme transmis
"Un enfant, un adolescent ou un adulte n’est pas pessimiste à sa naissance. On l’a rendu pessimiste en lui transmettant cet état d’esprit, qui correspond bien à une erreur d’éducation. Pourquoi ? Pour une raison malheureusement trop simple. Le pessimisme donne à la personne qui en est victime, enfant, adolescent ou adulte, une vision désespérante et décourageante de la réalité et de la vie. Rien de bon n’est à attendre de l’avenir, rien ne saurait « marcher » quoi que l’on fasse.
Logiquement, le pessimisme incite donc aux renoncements, renoncement à s’épanouir personnellement, renoncement à s’inventer un futur et à faire des projets, renoncement à agir.  Le pessimisme est par conséquent un frein considérable à l’action, quand il ne la rend pas tout simplement impossible. "

 
Le manque d’autonomie et de responsabilité
"Ces erreurs d’éducation ont empêché l’enfant ou l’adolescent d’acquérir l’autonomie et le sens des responsabilités dont il a besoin pour affronter les réalités de la vie quotidienne."

 
L’indiscipline
"Une réalité à ne jamais oublier : l’enfant ou l’adolescent n’est jamais indiscipliné par lui-même, par mauvais esprit, mauvais caractère ou pour contrecarrer ses parents ou les règles sociales."

 
  

Connaitre les besoins particuliers de l'enfant pour l'éduquer convenablement

Il est encore beaucoup d'idées reçues sur l'enfant qui peuvent causer des erreurs d'appréciation et donc influencer les interventions éducatives : comprendre les réactions et comportements de l'enfant, est sans aucun doute la première étape pour adapter son éducation.

Voici un rappel des principales notions à considérer :
 
  • Chaque enfant, est unique et différent des autres "Le besoin d’amour, de tendresse et d’affection : Pour sa sécurité et pour former son propre comportement l’enfant éprouve, notamment quand il est petit, un grand besoin d’amour, de tendresse et d’affection, qu’il ressent dans le comportement et les émotions de ses parents à son égard. Un manque dans ce domaine se traduit chez lui par de graves troubles de son développement, de sa relation à lui-même et au monde." 
 
  • Un enfant n’est pas de la pâte à modeler : "Ainsi, il se confirme que l’enfant n’a pas de caractère, ni de personnalité à sa naissance. Mais qu’il n’est pas non plus comparable à de la pâte à modeler : Une image illustre ce qui se produit quand on veut « formater » ou normaliser l’enfant. Dans les régions où souffle fréquemment du vent, les arbrisseaux poussent inclinés dans le même sens. Vouloir leur donner une autre orientation est voué à l’échec. Sauf si on les lie à un tuteur qui ne correspond pas à leurs racines et qui les empêche d’être eux-mêmes."
 
L’éducation a en fait pour but d’assurer le plein épanouissement de cet être chaque fois différent qu’est l’enfant. Le bon arboriculteur ne cherche pas à transformer un pommier en oranger, mais à lui donner le maximum de vigueur en respectant son identité de pommier.


 
  • Petit ou grand, l’enfant est un apprenti. "L’enfant est en effet un apprenti de la vie et de l’environnement extérieur auquel il doit s’adapter. Le terme environnement est ici compris dans un sens large qui inclut l’entourage, c’est-à-dire les autres, familiers ou inconnus. C’est donc une masse considérable d’informations, d’émotions et de comportements d’adaptation que l’enfant doit apprendre."

Etre parent, ça s'apprend

Cette idée n'est plus à remettre en cause aujourd'hui. Les découvertes en matière de psychologie de l'enfant, de l'adolescent permettent aujourd'hui de mettre en perspective un certain nombre de pratiques qui se faisaient "à l'instinct" auparavant...
 
"Ne pas tenir compte des découvertes sur le comportement revient de nos jours à élever son enfant sans se soucier, par exemple, des règles de l’hygiène ou de la nutrition. 

Les découvertes sur le comportement de l’enfant et de l’adulte ont en effet, permis de constater que les éducations au « feeling » ou à « l’intuition » comportent fréquemment des erreurs de bonne foi dont l’enfant subit forcément les conséquences, ce qui pénalise également ses parents. Des erreurs d’éducation dont toute la famille est victime en définitive, et qui se reproduisent fréquemment de génération en génération."



Voici des principes pertinents concernant l'éducation :

 
L’amour est nécessaire mais ne suffit pas
"Un parent ne doit jamais oublier, qu’un enfant a besoin d’amour, de tendresse et d’affection. C’est la condition clé de son épanouissement maintenant et quand il sera adulte."

 
Un comportement confiant et affectueux
"Les sentiments et les émotions des parents sont transmis à l’enfant par l’intermédiaire de leur comportement. Ce qui explique que Cocteau a pu dire : « Il n’y a pas d’amour, il n’y a que des preuves d’amour ! ». Ces preuves de nos sentiments ce sont nos gestes et nos attitudes. Le comportement adopté envers l’enfant, petit ou grand, par les parents et les adultes se doit par conséquent d’être confiant, serein et affectueux."

 
Les parents sont également des apprentis
"On ne naît pas avec le sens de l’éducation. Répétons-le, être parent s’apprend. Les parents doivent donc avoir présent à l’esprit qu’ils sont des apprentis pédagogues, ce qui leur permettra d’être détendus dans leur mission d’éducateurs."

 

Comment éduquer son enfant ?

Des "principes éducatifs" peuvent aider à baliser nos interventions éducatives. Elles sont le fruit des découvertes et recherches sur le sujet et sont essentielles à découvrir ou relire...


PRINCIPE #1 - L’être humain a besoin pour parvenir à son épanouissement d’affection, de sécurité et de stabilité. "L’avenir, l’épanouissement, le comportement et la santé, de votre enfant puis de l’adulte qu’il deviendra plus tard, dépendent de la qualité de la relation que vous allez établir et entretenir avec lui. Cette relation est par conséquent un facteur essentiel de l’éducation que vous allez conduire. Exprimez clairement par votre comportement l’amour et la tendresse que vous éprouvez pour votre enfant."

PRINCIPE #2 - Vous avez votre vie, il devra construire la sienne pour connaître le bonheur. "Votre rôle consiste à faciliter et à favoriser l’épanouissement de cette identité qui n’est pas et ne sera jamais vous. Ce qui signifie que vous devez respecter et préserver sa légitime différence."
 
PRINCIPE #3 - Le regard posé sur l’existence fait le bonheur ou le malheur d’une vie. "À vous de donner à votre enfant l’optimisme et la confiance qui lui permettront de se construire une vie réussie et heureuse. La vision que vous avez de l’existence, de l’avenir, des résultats de l’action et, souvent, d’autrui, ne doit donc pas vous servir de repère dans le comportement que vous adoptez avec votre enfant. C’est par vos propos mais surtout par vos gestes et vos actes que vous devez donner à votre enfant cette image rassurante et encourageante de lui-même et de ses actions. Et de la vie ! Car là encore, il sentira ou ne sentira pas la confiance que vous aurez ou n’aurez pas en lui. Confiance qui, si vous l’éprouvez, contribuera à forger la confiance en lui-même qui lui est et lui sera nécessaire pour réussir sa vie et la vivre pleinement."

PRINCIPE #4 - L’important est de lui servir de modèle, ce que l’on est naturellement, et de lui montrer soi-même comment il faut se comporter dans la vie et ce que l’on souhaite qu’il fasse pour son bien. "Donc si vous souhaitez que votre enfant soit calme, confiant, serein, tranquille, ouvert aux autres, bien élevé... il vous reste à l’être vous-même. C’est la seule façon efficace pour qu’il se comporte réellement ainsi."

PRINCIPE #5 - Il est donc nécessaire de lui apprendre à agir par lui-même dès son plus jeune âge. Votre rôle de parent est de former l’apprenti de la vie qu’il demeure jusqu’à sa complète autonomie. Apprenez à votre enfant à se fier à lui-même Pour avoir confiance en soi, il suffit de savoir qu’on peut se fier à soi-même pour décider et pour agir. Autrement dit avoir pris l’habitude de penser, choisir et faire par soi-même.




 

Téléchargez le guide "éducation et santé" gratuitement

Le guide nous donne ensuite des conseils simples à mettre en pratique. Que vous soyez parent d'enfant ou d'adolescent. (pages 75 et suivantes)



Pour retrouver l'intégralité de ce guide téléchargez-le gratuitement ICI.


SUR LE MÊME SUJET
Vous pouvez lire aussi : Comment poser les bases d'une éducation bienveillante et structurante ?

 


Rédigé par Nathalie Colin-Fagotin, Lu 373 fois






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez poster un commentaire et recevoir directement dans votre boite mail les commentaires des autres lecteurs.
Inscrivez-vous pour bénéficier de tous les autres services du site : annonces, forums, etc.

Dans la même rubrique :
< >

VIE DE FAMILLE | PSYCHOLOGIE | EDUCATION






Les outils pour une parentalité positive, bienveillante et proactive :

Une formation Elearning pour désamorcer les conflits du quotidien - 9€ :

Une formation complète pour se faire obéir sans crier ni taper :




Webconférences psychologie et éducation :
Des clefs pour la famille

Inscrivez-vous gratuitement et participez en direct

Je m'inscris >












Consulter une psychologue :

Nos formules mensuelles :









Instagram
Facebook
LinkedIn
Newsletter
Twitter
YouTube Channel