Connectez-vous S'inscrire
Menu
Publicité

5 conseils pour aider votre enfant à avoir confiance en lui

Comment développer l'estime de soi de son enfant




La confiance en soi est un socle essentiel au développement d'un enfant. Son développement se repose sur ce qui sous-tend la confiance en soi : l'estime de soi, véritable moteur identitaire, elle se développe, à condition que l'environnement soit propice et que l'éducation y soit favorable...

Voici donc 5 conseils pour soutenir la confiance en soi de votre enfant.



Conseil #1 - Donnez de la considération

La considération soutient la confiance en soi de votre enfant dans la mesure ou elle lui donne l'impression d'exister, d'avoir de l'importance, de ressentir une certaine valeur personnelle. Tout se passe dans la tête de votre enfant comme s'il avait besoin du regard de l'autre, et en particulier, son parent pour acquérir progressivement le sentiment d'être quelqu'un. regardez comment votre enfant insiste quand il s'apprête à faire une "prouesse", à ce que vous le regardiez. Remarquez combien il peut être insatisfait et déçu quand vous ne le regardez pas.

Le fait même de regarder votre enfant suffit pour lui donner le sentiment d'être considéré et d'avoir de la valeur.

Et le sentiment de valeur personnelle appuie et soutient l'estime de soi de votre enfant.

Conseil #2 - Mettez en évidence ses qualités

Votre enfant n'a conscience que de ce que vous lui faites remarquer : il agit "spontanément" sans avoir a priori conscience de ce qui est "bien" et "mal". Votre conception est très probablement différente (voire très différente) de la sienne : par exemple, là où votre enfant voit une occasion de jeu (et de plaisir) quand il shoote dans le ballon en plein milieu du salon, vous y voyez sans doute un risque de "bêtise" : votre réprobation va inciter progressivement votre enfant à intégrer que ce n'est pas "bien" (ou pas permis) de jouer au ballon dans le salon : et ce phénomène va se reproduire dans de multiples situations du quotidien !

D'ailleurs, avouez qu'il est plus facile de repérer ce qui ne va pas et que la plupart d'entre nous avons tendance à "banaliser" ce qui va bien. Dans cet exemple, vous exprimerez à votre enfant  votre désaccord quand il jouera dans le salon, mais penserez-vous à lui exprimer votre "accord" quand il jouera au ballon à l'endroit indiqué et adapté ?
 
Il est plus facile d'exprimer à l'autre ses défaillances, ses défauts et ses limites plutôt que ses qualités et ses progrès !

C'est pourquoi c'est une décision à prendre : identifier et exprimer volontairement et clairement ce qui va bien, ce qui fonctionne, ce que votre enfant a compris et ce qu'il fait de "bien" !

Conseil #3 - Donnez-lui des occasions de se dépasser

Chaque enfant a des points forts, des talents, des domaines dans lesquels il excelle plus que d'autres : ce sont d'excellentes occasions de faire l'expérience du "dépassement de soi" : dépasser ses propres limites personnelles permet de faire l'expérience d'un potentiel qui reste à découvrir.

Faire une telle expérience donnera à votre enfant le sentiment d'avoir des capacités qu'il ignore encore et le motivera à se donner pour aller explorer ce potentiel. Cela lui donnera aussi un sentiment de valeur personnelle qui soutiendra sa confiance en lui.

Conseil #4 - Faites de "vrais compliments"

Faire un compliment est un art qui ne s'improvise pas...

Commençons par regarder ce que le compliment n'est pas :
- le compliment n'est pas une flatterie stérile qui ne viserait qu'à caresser l'ego dans le sens du poil...
- le compliment n'est pas abstrait, déconnecté de la réalité
- le compliment n'est pas un jugement

Voyons maintenant comme formuler un compliment sincère et qui aidera votre enfant à avoir confiance :
- Formulez un compliment qui s'appuie sur la réalité : un effort, un résultat, un comportement : décrivez concrètement ce qui vous semble positif et que vous souhaitez valoriser
- Exprimez ce compliment à la première personne car ce qui importe, ce n'est pas l'interprétation que vous faites de la situation (par exemple : "C'est un résultat satisfaisant") mais la perception que vous en avez et ce que cela vous "fait" (par exemple : "Je me sens fière de voir que tu as su atteindre ce résultat").

Conseil #5 - Encouragez votre enfant

Face aux difficultés, votre enfant sera peut-être tenté de renoncer, abandonner.
Pourtant, c'est en apprenant à contourner et dépasser les obstacles que votre enfant gagnera en assurance et en confiance !

Votre encouragement peut faire la différence.
Quand il fait face à une difficulté, faites preuve de confiance dans sa capacité à déployer d'autres ressources personnelles pour se sortir d'un mauvais pas. Vos encouragements l'aideront à oser continuer, à persévérer dans l'effort et à développer ses capacités et donc à soutenir son estime de soi !

Pour aller plus loin :

Vous souhaitez accompagner votre enfant au quotidien dans les défis de votre vie de famille ?

Vous pouvez accéder de chez vous au parcours de parentalité positive en 100% Elearning pour éduquer avec bienveillance et soutenir l'autonomie et la confiance en soi de votre enfant !

 


Rédigé par Nathalie Colin-Fagotin, Lu 77 fois






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez poster un commentaire et recevoir directement dans votre boite mail les commentaires des autres lecteurs.
Inscrivez-vous pour bénéficier de tous les autres services du site : annonces, forums, etc.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 24 Avril 2019 - 13:00 Comprendre les crises émotionnelles des enfants

Psychologie positive | Psychologie de l'enfant | Psychologie de l'adolescent | Psychologie de l'adulte







Inscrivez-vous au prochain ATELIER-PARENT :
"Vivre avec un enfant à haut potentiel"

ça aura lieu le 28 Septembre 2019

Je m'inscris >









>>>GRATUIT : Recevez la Familinews dans votre boite mail :