Connectez-vous S'inscrire
Menu
Publicité

5 conseils pour bien préparer l'entrée en maternelle

Accompagner la séparation en maternelle




Les séparations sont inévitables, mais sont-elles souhaitables ?
Y a-t-il des bienfaits pour l’enfant à se séparer ? Et dans quelles conditions ?
Comment l'accompagner afin de mieux vivre la séparation lors de son entrée en maternelle ...



L'entrée en maternelle : maudite séparation !

Il faut bien l’admettre, la séparation avec son enfant n’est jamais chose facile et agréable. C’est d’autant plus vrai que l'enfant résiste parfois jusqu’aux pleurs aux séparations qu’on lui impose. Et pourtant, un moment arrive où il faut bien se rendre à l’évidence, votre enfant devra être gardé par un professionnel ou une tierce personne... Que ce soit pour reprendre une activité professionnelle ou toute autre obligation. Alors est-il possible d’échapper aux séparations difficiles ? Pourquoi est-ce si difficile ? Comment préparer son enfant à cette séparation ?

Se séparer, c’est exister !

Les séparations marquent toute la vie d’un enfant, depuis la première grand séparation que représente la naissance.

On considère en effet que d’un point de vue psychologique, la naissance, marque la première séparation entre la mère et son bébé qui, jusque là, était littéralement « relié » à elle aussi bien émotionnellement que physiologiquement par le biais du cordon ombilical. La naissance vient donc marquer un grand changement à ce début d’existence où l’enfant accède à des fonctions physiologiques qui lui sont propres : il respire pour la première fois, va commencer à téter pour se nourrir et ainsi devenir capable de plus d’autonomie dans son corps.

Quelques mois plus tard, il va vivre une autre « naissance » mais celle-ci sera psychologique. Il va en effet prendre conscience de son existence à part entière et ainsi se « séparer » psychologiquement de sa mère. Il devient un individu séparé et donc capable de relation et de vie sociale. À neuf mois donc, le nourrisson accède à une conscience séparée de sa mère, devient réactif aux visages étrangers et amorce ainsi une vie qui va le conduire vers une pleine autonomie de pensée, de désir et d’existence.

Par la suite, d’autres grandes séparations marqueront son parcours et nous le verrons, s’accompagneront d’apprentissages et d’autonomie; mais les séparations se valent-elles toutes ? Pourquoi la douleur de la séparation semble-t-elle inévitable ? La séparation pour aller à l'école peut-elle vraiment être bénéfique ?
5 conseils pour bien préparer l'entrée en maternelle

Arrêtez de culpabiliser !

Votre enfant est la prunelle de vos yeux, vous voulez le protéger à tout prix ? Vous voulez lui épargner les difficultés de la vie ? Vous culpabilisez à l’idée de reprendre le travail et avez le sentiment de l’abandonner ? 
Bref, vous paniquez à l’idée de devoir vous séparer de votre enfant et le confier à des « inconnus » ?


Voici quelques informations qui devraient vous aider à vivre ce moment délicat.
  • Tout d’abord, ce moment est forcément difficile (plus ou moins) pour chaque parent : c’est à la fois la fin d’une période où l’on est tout(e) dévoué(e) à son enfant et parfois même où l’on vit un tel sentiment de symbiose avec lui qu’il semble que le reste n’ait plus aucune importance... dur dur donc de renoncer à tout cela et pourtant, c’est une étape nécessaire et structurante
 
  • Nécessaire pourquoi ? Parce que chaque enfant, pour grandir et devenir autonome, a besoin de se confronter aux autres, de découvrir la vie en groupe, les codes des relations avec les autres, développer sa capacité à communiquer et nouer des liens avec les autres. Et tout cela s’apprend au contact d’autres enfants.
C’est pourquoi la vie en collectivité est essentielle au développement de l’enfant, notamment dans sa dimension sociale.
  • Structurante pourquoi ? Parce qu’en faisant face à des situations pénibles et frustrantes (comme être séparé de sa mère), l’enfant se retrouve contraint à chercher d’autres solutions et ressources pour vivre l’absence, l’attente et répondre à ses besoins affectifs. Alors que tout coulait de source pendant les premiers mois de sa vie, il doit maintenant apprendre à communiquer, patienter et nouer des liens affectifs importants pour lui qui l’aideront à se développer et structurer sa vie relationnelle.
 
Alors, inutile de culpabiliser, votre enfant a tout simplement besoin de se séparer de vous pour grandir, néanmoins, vous pouvez l’accompagner pour que la séparation se passe le plus en douceur possible.

Voici donc quelques pistes pour aider votre enfant à se séparer et à faire ses premier pas à l'école maternelle...

Voici 5 repères pour accompagner son enfant dans ses premiers pas à l’école maternelle

  • Préparez-le : parlez-lui, faites-lui rencontrer les personnes qui s’occuperont de lui. Anticiper est le maître mot des séparations bien vécues.
 
  • Allez-y par étapes. Certaines garderies ou écoles le proposent d’ailleurs systématiquement : déposez votre enfant quelques heures, puis une demi-journée, puis une journée complète, afin d’habituer votre enfant à bien vivre l’absence de ses parents, sans trop angoisser.
 
  • Ayez des attitudes et paroles réconfortantes et rassurantes : une voix calme, des mots affectueux, des gestes tendres accompagneront la transition avant le départ : votre enfant se sentira ainsi un peu plus apaisé.
 
  • Si malgré toutes vos précautions, votre enfant ne supporte pas la séparation, il est peut-être atteint d’un TAS : un trouble de l’anxiété de séparation. Dans ce cas, des mesures particulières devront être prises et l’aide d’un professionnel est préconisée.
 
  • Gérez vos propres angoisses. Vous appréhendez la séparation ? Vous culpabilisez de laisser votre enfant ? Sachez identifier ces émotions pour mieux les gérer et éviter de les transposer à l'expérience de votre enfant.

Pour aller plus loin :



Rédigé par Nathalie Colin-Fagotin, Lu 258 fois






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez poster un commentaire et recevoir directement dans votre boite mail les commentaires des autres lecteurs.
Inscrivez-vous pour bénéficier de tous les autres services du site : annonces, forums, etc.

VIE DE FAMILLE | PSYCHOLOGIE | EDUCATION






Les outils pour une parentalité positive, bienveillante et proactive :

Une formation Elearning pour désamorcer les conflits du quotidien - 9€ :

Une formation complète pour se faire obéir sans crier ni taper :




Webconférences psychologie et éducation :
Des clefs pour la famille

Inscrivez-vous gratuitement et participez en direct

Je m'inscris >








    Aucun événement à cette date.




Consulter une psychologue :

Nos formules mensuelles :









Instagram
Facebook
LinkedIn
Newsletter
Twitter
YouTube Channel