Connectez-vous S'inscrire
Menu
familipsy familipsy

Publicité

5 astuces pour que votre enfant vive mieux la rentrée...

Back to school : Des pistes pour préparer votre enfant à la rentrée scolaire




Après plusieurs semaines de vacances, chaque enfant a besoin de se "recaler" pour retrouver un rythme et ses repères familiers.
Voici 5 pistes pour les aider.



Après les grandes vacances, certains enfants peuvent être décalés, fatigués, déphasés …
L’ambiance vacances est souvent plus souple et facile pour l’enfant qui voit parfois d’un mauvais oeil de reprendre un rythme scolaire souvent plus stressant et contraignant pour lui.
Certains enfants vont même s'opposer vivement à la reprise de l'école. 
Le départ à l'école peut rapidement se transformer en rapport de force et les tensions n'arrangeront rien à la situation.

Comment les aider à reprendre un rythme scolaire ?
Comment apaiser leurs appréhensions ?
Comment retrouver un équilibre de sommeil qui soit favorable à sa scolarité ?


Certains enfants sont même rétifs à reprendre le chemin de l'école : comment les aider à retrouver la motivation ?
Et pour commencer, comment se manifeste le refus d'aller à l'école chez les enfants ?
 


Comment se manifeste le refus d'aller à l'école ?

Plusieurs comportements peuvent être observés et permettre d'identifier un refus ou une difficulté à retourner à l'école. Ces comportements peuvent s'ajouter les uns aux autres, mais la plupart du temps, les enfants en privilégient un ou deux :
 
  • La difficulté à aller dormir le soir à l’heure habituelle : l'enfant rechigne, trouve mille excuses pour ne pas aller se coucher, se relève, pleure, se dit inquiet ou pas fatigué. Il coopère difficilement aux rituels du coucher et semble désintéressé par tout ce qui concerne le coucher.
     
  • La difficulté à se réveiller le matin : il se montre fatigué, grincheux, ne veut pas sortir du lit, semble marcher "au radar" ...
     
  • Des comportements de mécontentement : enfant grincheux, pleure facilement, se fâche, s'oppose passivement ou activement…
     
  • Des pleurs dans la classe ou aux abords de l'école alors qu’il avait bien pris le rythme.
  • Des difficultés à se séparer le matin : il s'agrippe à vous, refuse d'entrer en classe, revient x fois vous faire un câlin, veut rester dans les bras, ne vous quitte pas du regard...

rentrée scolaire - les préparer

Quoi faire pour l'aider à reprendre le rythme et bien vivre la rentrée scolaire ?

Voici quelques repères et pistes pour aider votre enfant à retrouver sereinement le rythme de la rentrée.
 
  1. Habituez votre enfant aux heures et aux habitudes qu’il va devoir reprendre dès que possible : heure du coucher, ordre des petites tâches à la maison : les devoirs, la douche, etc… Par exemple, dans la voiture en revenant à la maison, faites sous forme de devinette, la liste dans l’ordre de ce qui va se passer dans la soirée à partir de votre arrivée à la maison. Le mieux étant de commencer à lui en parler quelques jours avant la rentrée.
     
  2. Prévoyez un peu plus de temps pour les rituels du coucher (à la fin d'une journée d'école). Par exemple, lisez avec lui une histoire, faites-le parler de sa journée en repérant avec lui trois choses qu’il a aimé (retrouver les copains, jouer, etc.), s'il le souhaite, permettez-lui d'exprimer aussi ce qu'il n'a pas aimé, chantez avec lui une chanson, prenez le temps d’un câlin...
     
  3. Acceptez que l’enfant reste éveillé plus longtemps (il va exprimer qu’il n’a pas envie de dormir), mais demandez-lui de rester dans sa chambre ou dans son lit en attendant qu’il trouve le sommeil. L'idéal est d'avoir commencé à reprendre le rythme quelques jours avant la rentrée.
     
  4. Prévoyez aussi un peu plus de temps la semaine de la rentrée pour la préparation du matin. Plus fatigués, les enfants seront plus lents au réveil et il faudra plusieurs jours avant de reprendre le rythme.
     
  5. Désamorcez le plus vite possible les conflits naissants : l’enfant frustré et fatigué peut être agressif et de mauvaise humeur : le rapport de force peut amplifier la situation. Le désamorçage* sera ici l'option la plus satisfaisante pour apaiser les tensions tout en permettant à votre enfant d'exprimer ses émotions.

* Pour en savoir plus sur la gestion des crises et la façon de désamorcer les conflits naissants, vous pouvez aussi lire l'article "Comprendre les crises émotionnelles des enfants ".



Vous souhaitez partager votre expérience ? Utilisez l'espace commentaires ci-dessous.


Rédigé par Nathalie Colin-Fagotin, Lu 946 fois






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez poster un commentaire et recevoir directement dans votre boite mail les commentaires des autres lecteurs.
Inscrivez-vous pour bénéficier de tous les autres services du site : annonces, forums, etc.

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 14 Septembre 2021 - 13:06 ​Comment désamorcer la crise avec son ado

VIE DE FAMILLE | PSYCHOLOGIE | EDUCATION






Formation GRATUITE pour mieux communiquer et améliorer les relations intrafamiliales :

Les OUTILS pour une PARENTALITÉ POSITIVE, BIENVEILLANTE et PROACTIVE :

La formation ESSENTIELLE pour APAISER LE QUOTIDIEN :

Une formation COMPLÈTE pour SE FAIRE OBÉIR sans crier ni taper :

Accédez au catalogue des formations.




Webconférences psychologie et éducation :
Des clefs pour la famille

Inscrivez-vous gratuitement et participez en direct

Je m'inscris >








    Aucun événement à cette date.




Consulter une psychologue :

Nos formules mensuelles :









Instagram
Facebook
LinkedIn
Newsletter
Twitter
YouTube Channel