Connectez-vous S'inscrire
Menu
Publicité

5 conseils pour faire face à l'infidélité dans le couple

Eclairages pour survivre à l'infidélité du conjoint




L'infidélité est un sujet qui fait peur, et qui conduit 2 couples sur 3 au divorce. Pourtant, elle n'est pas insurmontable, sous certaines conditions. Des couples y survivent. Peut-on la prévenir, et quand elle survient, comment éviter la séparation ? Voici 5 conseils pour vous aider à passer le cap.



L'infidélité - Une réalité qui touche 1 couple sur deux

L'infidélité est un phénomène à la fois courant et tabou.

Selon des études méthodologiques européennes et américaines, 20 à 30 % des hommes et 15 à 20 % des femmes auraient eu des relations sexuelles extra-conjugales.
Ce qui, chiffres combinés, revient à dire que presqu'un couple sur deux sera confronté un jour ou l'autre à l'infidélité.

Sujet tabou, sujet délicat tant il soulève de peurs et de réactions émotionnelles fortes, l'infidélité n'en reste pas moins un sujet qui préoccupe tous les couples, qui s'expriment ou s'accordent implicitement dès le début à respecter une exclusivité dans la relation conjugale : en effet, la fidélité est une donnée sine qua non à l'engagement de la plupart des conjoints dans la relation de couple. La phase de lune de miel, les temps de séduction des débuts, cherche entre autre à vérifier la nature des sentiments et l'exclusivité réciproque de la relation : " Je ne me sentirai sécurisé(e) et ne m'engagerai que quand j'aurai la certitude que tu m'aimes moi, et seulement moi" pourraient se dire les jeunes amoureux.

L'infidélité cependant est sujet à des idées préconçues et erronées. L'idée par exemple qu'il s'agirait uniquement d'une écartade sexuelle. En effet, dans l'infidélité, il s'agit souvent d'infidélité également affective. La relation adultère peut soit commencer par une complicité affective qui aboutit à l'acte sexuel ensuite ou un acte sexuel d'abord qui se poursuit en relation plus affective ensuite. les deux étant liés intimement. 
D'autre part, les statistiques montrent que les femmes sont presqu'autant concernées par l'infidélité que les hommes.
Pour finir, l'idée reçue consistant à penser que l'infidélité de nos jours serait mieux tolérée et pourrait n'avoir que des conséquences minimes est un leurre.
Dans tous les cas, l'infidélité créer une fracture dans la relation de couple qui sera toujours difficile à surmonter et parfois insurmontable.

Pour finir, bien qu'il soit classique de penser que tous les couples se séparent après une infidélité, les chiffres sont autres : 1 couple sur 3 qui aurait été confronté à l'infidélité y "survit", preuve qu'il est possible d'envisager un futur en couple même quand l'impensable se produit.

 

Les causes à l'infidélité

Elles sont multiples bien sûr et particulières à chaque couple, mais certains motifs sont récurrents et méritent d'être regardés attentivement :

1- Les motifs liés aux circonstances : des moments critiques de la vie de couple peuvent occasionner des difficultés conjugales, générer des frustrations et favoriser la survenue de l'infidélité : l'arrivée d'un enfant, un "accident de la vie", un deuil, un stress important lié au travail ou aux évènement de vie...)

2- Les causes "héréditaires" : sans faire de lien trop systématique, il va sans dire que l'impact qu'une infidélité a sur les enfants qui l'apprennent est important et quand ils parviennent à l'âge adulte, peut influencer leur façon d'être en couple, leur capacité à faire confiance à l'autre sexe, et leur position par rapport à l'infidélité qui peut s'inscrire soit comme un "modèle à suivre", soit comme une tare à fuir absolument quitte à déployer des défenses contre-productives.

3- Les raisons inconscientes et personnelles : des besoins non assouvis, des frustrations liées à un manque d'attention, de reconnaissance, de communication ou d'intimité sexuelle; des blessures issues de l'enfance ou un traumatisme familial peuvent aussi laisser des séquelles et perturber le fonctionnement relationnel autant affectif que sexuel. L'infidélité peut dans ce cas devenir un véritable "symptômes" à des problématiques plus lourdes et plus profondes.

L'infidélité : un cataclysme pour le couple

L'infidélité n'est jamais anodine. Même pour les couples qui s'ouvrent à des voies plus libertines et entrevoient l'infidélité comme une dynamique possible dans une triade conjugale, la question de la fidélité à la relation, au "contrat conjugal", aux engagements du départ est importante et même si elle prend des formes différentes, l'infidélité reste pour les couples qui la vivent une véritable menace à l'équilibre conjugal.

Ce n'est pas pour rien que la majorité des jeunes couples à qui l'on demande ce qui est important pour eux dans leur relation de couple naissante, la notion de fidélité et d'exclusivité vient comme un essentiel.

Le couple souffre donc de l'infidélité : c'est inévitable.
Celui qui est trompé avec un fort (insupportable) sentiment de trahison qui peut être exacerbé par les mensonges qui l'auront entouré, l'infidèle par des sentiments de honte et de culpabilité à avoir détruit quelque chose de la relation de couple. 
Si deux couples sur 3 se séparent après la découverte d'une infidélité, c'est bien qu'elle produit une explosion dont la plupart des couples ont du mal à s'en remettre ou ne s'en remettront pas.

 

5 pistes pour sortir de l'impasse et survivre à l'infidélité

Nous l'avons dit, l'infidélité n'est ni une fatalité, ni un problème insoluble, à condition que certaines conditions soient réunies.

Conseil #1 - Considérez l'infidélité comme un phénomène à déchiffrer
Même si l'acte en lui-même vous semble inexcusable et si l'auteur en porte la pleine responsabilité (de son acte), la première étape importante sera d'oser mettre à plat le sujet et l'envisager sous l'angle de la recherche d'explications (et non d'excuses ou de justifications). Quelles que soient les circonstances de cette découverte, (aveu, flagrant délit ou information révélée par un "rapporteur"), l'annonce va provoquer un choc qui sera plus ou moins difficile à encaisser : une fois l'effet de choc atténué, il sera important de revenir sur les circonstances et connaitre, même si ça fait mal à entendre, le contexte et les "grandes lignes" de l'évènement. Inutile de rappeler en revanche, qu'il sera déconseillé et même dangereux de vouloir connaitre tous les détails de la relation extra-conjugale.

Conseil #2 - Soyez prêt à assumer votre part de responsabilité
Que vous soyez le trompé ou le trompeur, vous avez une part de responsabilité dans ce qui s'est produit dans la relation (sauf cas particulier d'infidèle maladif et récidiviste qui est piégé dans un schéma ou l'infidélité va inévitablement se reproduire indépendamment de la qualité de la relation). Ce qui veut dire que chacun a participé d'une manière consciente ou non (la plupart du temps inconsciente) à créer un déséquilibre dans la relation de couple et faire le terreau à l'infidélité. Étant entendu - et le répéter est important pour qu'il n'y ait pas de confusion - que celui qui porte l'entière responsabilité de l'acte infidèle est bien le "trompeur". La responsabilité partagée dont il s'agit ici est celle qui concerne la relation de couple : chacun "tient un bout" de ce lien et y contribue.

Conseil #3 - Cessez ou faites cessez la relation extra-conjugale
Ne laissez aucun place à la poursuite d'une relation infidèle. La reconstruction du couple ne sera possible que dans la mesure ou le conjoint concerné aura cessé et sera en mesure de le démontrer, tout lien avec l'autre personne.

Conseil #4 - Discutez des termes de la continuité de votre couple
Le dialogue dans cette situation va être essentiel, pour ne pas dire vital à la continuité du couple. Discuter de ce que vous ressentez, des moments ou vous avez besoin d'être rassurés, de vos besoins, des conditions acceptables de la continuité de la relation. Un dialogue qui ne sera pas le fruit du ressentiment, de la vengeance ou de la blessure; mais un dialogue qui sera basé sur le respect des deux partenaires, la volonté de "recoller les morceaux" et d'avancer ensemble et surtout d'avoir la volonté de pardonner à l'autre (même si cela doit prendre du temps).

Conseil #5  - Soyez heureux en couple !
Les conjoints heureux, sont moins tentés par l'infidélité, qui dans certains cas, représente une fuite ou une recherche de sensations perdues ou de reconnaissance qui fait défaut dans le couple : l'herbe est toujours plus verte chez le voisin !
Nourrir votre relation conjugale, c'est possible et c'est souhaitable si vous voulez éviter les écueils d'une relation longue durée et vous épanouir dans votre couple.

Pour vous y aider : le programme pour réussir sa vie de couple qui vous donnera l'essentiel de la vie conjugale en 21 modules que vous recevrez par mail.
 

Pour aller plus loin

Programme pour réussir sa vie de couple (formation Elearning)  >

Les ressources Familipsy (accès libre pour les abonnés) :

Vous pouvez accéder à la conférence en ligne "Infidélité - la prévenir ou y survivre" avec Yvon Dallaire, psychologue et auteur qui s'intéresse depuis de nombreuses années à la question du couple :
L'infidélité : la prévenir ou y survivre (webconférence)  >

- L'infidélité côté homme (article)  >

- L'infidélité côté femme (article) >

Les clefs pour reconstruire son couple après une infidélité (article)  >


Vous n'êtes pas encore abonné ?

Profitez d'une centaine de ressources supplémentaires pour 5€/mois :

S'abonner >
 

Lire le livre d'Yvon Dallaire :



Rédigé par Nathalie Colin-Fagotin, Lu 222 fois






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez poster un commentaire et recevoir directement dans votre boite mail les commentaires des autres lecteurs.
Inscrivez-vous pour bénéficier de tous les autres services du site : annonces, forums, etc.

Dans la même rubrique :
< >

Psychologie positive | Psychologie de l'enfant | Psychologie de l'adolescent | Psychologie de l'adulte






Les outils pour une parentalité positive, bienveillante et proactive :

Une formation Elearning pour désamorcer les conflits du quotidien - 9€ :

Une formation complète pour se faire obéir sans crier ni taper :




Webconférences psychologie et éducation :
Des clefs pour la famille

Inscrivez-vous gratuitement et participez en direct

Je m'inscris >








    Aucun événement à cette date.




Consulter une psychologue :

Nos formules mensuelles :









Instagram
Facebook
LinkedIn
Newsletter
Twitter
YouTube Channel