Connectez-vous S'inscrire
Menu
Publicité

Terreurs nocturnes : Comment les reconnaitre ?




C'est la question récente d'une amie qui m'amène à vous parler de ce sujet aujourd'hui. Car autant les cauchemars sont connus, autant les vraies "terreurs nocturnes" sont plus difficiles à comprendre...
Cris terrifiants en pleine nuit, confusions dans le langage : votre enfant vit peut-être une terreur nocturne, à ne pas confondre donc avec les plus connus "cauchemars"...


Une crise impressionnante...

Les terreurs nocturnes peuvent survenir plus fréquemment chez l'enfant  d'âge scolaire : entre 1 et 5% sont concernés.
Il s'agit d'une crise impressionnante, qui se déclenche brutalement pendant le premier tiers de la nuit en général.

L'enfant se met à crier (voire à hurler) d'angoisse, et peut avoir des propos confus, comme on peut le voir chez des enfants qui souffrent d'insomnies.

Il peut avoir été effrayé par des images effrayantes (pendant son sommeil) ou encore des sensations.

La terreur nocturne n'est pas un cauchemar... C'est un état "automatique" qui reste très confus : l'enfant ne sera sans doute pas capable de raconter son "mauvais rêve"...

Faut-il s'en inquiéter ?

Les "psy" considèrent que les terreurs nocturnes ne sont pas dramatiques pour un enfant (ou pathologiques). Elle ne durent que quelques minutes dans la nuit en général, et disparaissent d'elles-mêmes après un certain temps. D'ailleurs, les enfants peuvent ne pas se souvenir de l'épisode nocturne à leur réveil...

Mais elles sont néanmoins à prendre au sérieux, au moment où elles apparaissent. En effet, l'enfant se met dans tous ses états, pleure beaucoup et a grand besoin d'être rassuré pour que ses angoisses soient apaisées.
Il aura besoin d'une présence rassurante, enveloppante et affectueuse pour retrouver son calme avant de se rendormir...

Ces terreurs nocturnes peuvent être déclenchées par des "évènements" marquants émotionnellement. C'est important de prendre en compte l'origine de ces terreurs pour mieux aider l'enfant à en sortir...


Rédigé par Nathalie Colin-Fagotin, Lu 376 fois






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez poster un commentaire et recevoir directement dans votre boite mail les commentaires des autres lecteurs.
Inscrivez-vous pour bénéficier de tous les autres services du site : annonces, forums, etc.

Psychologie positive | Psychologie de l'enfant | Psychologie de l'adolescent | Psychologie de l'adulte







Inscrivez-vous au prochain ATELIER-PARENT :
"Vivre avec un enfant à haut potentiel"

ça aura lieu le 28 Septembre 2019

Je m'inscris >









>>>GRATUIT : Recevez la Familinews dans votre boite mail :