Connectez-vous S'inscrire
Menu
Publicité

Votre enfant se développe-t-il moins bien s'il est exposé aux écrans ?




Une exposition excessive aux écrans provoque, selon cette récente recherche, une altération du développement du jeune enfant.


Une étude longitudinale édifiante

écrans enfants développement retard csa
Un temps de projection excessif peut nuire à la capacité des enfants à se développer de manière optimale.

Dans cette étude nord-américaine, il s'agissait d'observer les performances d'enfants de 24, 36 et 60 mois après qu'ils aient été exposés durablement à des écrans.

On sait depuis déjà longtemps que pour différents motifs liés au contenu en lui-même ou au fait même d'être assez passif devant les écrans, pouvaient entrainer certains troubles liés au développement psycho-moteur et cérébral (physiologique).

Les études actuelles se penchent également sur les capacités cognitives, langagières et sociales qui font partie intégrante du développement de l'enfant.

Les résultats de cette étude confirment donc le lien significatif entre le temps passé devant un écran et le développement de l’enfant

Des retards de développement significatifs seraient observés chez les enfants de 3 à 5 ans qui ont été exposés plus jeunes à des écrans, de façon excessive.

 

Un retard de développement "à retardement"

L'étude montre qu'une exposition importante entre 2 et 3 ans produirait des retards de développement chez l'enfant quand il atteint 3, 4 et 5 ans.
Ce qui reviendrait à dire que cette sur-exposition aurait un effet "à retardement", car les effets ne seraient perceptibles que quelques mois et années plus tard. 

Bien sûr ce "facteur" n'est pas le seul concerné dans les risques de retard de développement. Nous connaissons déjà le risque lié à la dépression maternelle, la naissance prématurée, la pauvreté des liens entre la jeune mère et son bébé; mais aussi le faible "réseau social" de la maman : et donc, son "isolement social".

 

Qu'est-ce qu'une surexposition aux écrans ?

Le temps considéré comme excessif varie en fonction de l'âge, et ce, de façon proportionnelle.

Dans une étude récente nord-américaine, la moyenne d'exposition aux écrans étaient de  :
- 2,4h/jour à 2 ans
- 3,6h à 3 ans 
- et 1,6 heures à l’âge de 5 ans

Les chiffres en France ne cessent également d'augmenter :
- Un enfant âgé entre 2 et 5 ans consommait en 2017 au moins 2,2 heures d’écrans/jour. Selon certaines études, le nombre d’heures peut monter jusqu’à 4,1 et  4,6 h/jour.
- 64% des enfants âgés entre 1 et 2 ans regardent la télévision et des vidéos en moyenne plus de 2 heures par jour

On considérera qu'une surexposition aux écrans est supérieure à :
- 40 minutes/jour pour les 3-8 ans
- 1 heure/jour entre 8 et 10 ans
- La durée pour les plus de 10 ans n'est pas officiellement déterminée, mais compte tenu des besoins de cet âge, et du temps restant en dehors du temps scolaire, de dépense physique, de lien social... ce temps ne devrait pas à mon sens excéder les 2 heures par jour, tout écran confondu. 

Recommandations

Les recommandations qui en découlent incluent l'accompagnement des familles dans la gestion des écrans au quotidien, ainsi que la gestion du temps d'écran (à adapter selon l'âge de l'enfant), pour prévenir ou compenser les conséquences potentielles d'une utilisation excessive des écrans.


Pour les - de 3 ans 
Alors que les recommandations officielles (CSA, Ministère) tendent à bannir simplement l'usage des écrans avant 3 ans car les écrans et en particulier la télévision "peut freiner leur développement, même lorsqu’il s’agit de chaînes qui s’adressent spécifiquement à eux."
Et également : "Pour développer ses capacités, l’enfant doit utiliser activement ses cinq sens en s’appuyant notamment sur la relation avec un adulte qui répond à ses sollicitations. Il a besoin, pour se développer, de se percevoir comme pouvant transformer le monde, ce qu’il fait par exemple quand il manipule des objets autour de lui. L’exposition passive à des images diffusées sur un écran ne favorise pas ce type d’interaction et peut au contraire freiner le développement du tout-petit." (CSA.fr)

Et derrière le calme apparent d'un enfant devant une télévision, s'ensuit généralement une agitation rarement comprise par les parents, souvent réprimée et pourtant résultant d'une exposition, (sur-exposition aux écrans).



Pour les plus de 3 ans, il est important de limiter le temps passé en privilégiant des sessions courtes (10 minutes) en plusieurs fois qu'une seule longue session. Il sera également important de préserver leur sensibilité en étant vigilant sur les contenus des programmes regardés. Et dialoguer autant que possible avec eux au sujet de ce qu'ils ont vu.


À partir de 6 ans, l'enfant fait plus la différence entre la réalité et la fiction et peut ainsi mieux se protéger, mais peut tenter d'imiter ce qu'il voit avec parfois des prises de risques qu'il sera nécessaire de commenter pour le mettre en garde. Les programmes "jeunesse" sont à privilégier.
Jusqu'à 10 ans, essayez de regarder dès que possibles les programmes avec votre enfant et commentez si nécessaire, afin d'aider votre enfant à développer son esprit d'analyse et de critique sur les programmes qu'il regarde.

À partir de 10 ans, l'enfant est plus autonome, mais a encore besoin d'être accompagné. le dialogue qui fera appel à son propre esprit critique est le meilleur moyen de développer son autonomie et l'outiller pour se servir à bon escient des écrans.


Il devient essentiel aujourd'hui d'apprendre à intégrer et gérer la question des écrans au titre d'une question éducative du quotidien essentielle.
 
Qu'il s'agisse des règles éducatives à mettre en place, du choix des programmes, ou encore du temps d'écran, il est impératif de se positionner clairement en tant que parent, pour préserver son enfant et l'éduquer à un usage responsable et citoyen des écrans.


Ressources en plus :
Retrouvez en téléchargement gratuit :

- Affiche repères  3 6 9 12  

- Le dépliant publié par le CSA pour "apprendre à utiliser les écrans"  

- Brochure parent sur la sécurité sur Internet


 

Un atelier e-learning pour éduquer vos enfants aux écrans

  • Vous souhaitez aller plus loin pour mieux accompagner et préserver vos enfants des risques liés aux écrans ?
 
  • Vous souhaitez plus de ressources, de repères et de conseils pour que le sujet soit serein à la maison ?
 
  • Vous voulez trouver des pistes aux différents défis du quotidien : les crises de votre enfant, le temps d'écran, les demandes de votre enfant, les désaccord avec l'autre parent, les erreurs à éviter...
 
  • Vous cherchez des réponses sur : les réseaux sociaux, les addictions aux écrans, les jeux vidéos, 
Cet atelier-parent est pour vous !

Ce que vous y apprendrez :
- Les risques des écrans sur la santé de votre enfant
- Ce que vos enfants recherchent dans les écrans
- Pourquoi ils sont "addictifs"
- Les signes qui doivent vous alerter
- Comment communiquer sans créer de tension et trouver le bon équilibre
- Quelles règles éducatives poser suivant l'âge de votre enfant
- Quels sont les jeux vidéos à surveiller de près
- Comment choisir le "bon" jeu vidéo ?
- Votre enfant/ado est-il addict ou non ?
- ...
Vous bénéficierez de conseils professionnels et à l'aide d'outils pratiques et de cas concrets, vous apprendrez progressivement à aider votre enfant à utiliser de façon responsable, autonome et citoyenne les écrans.

Ça vous intéresse ?
Si vous êtes parent d'un enfant de 2 à 12 ans, voici l'atelier-parent qui vous correspond

Si vous êtes parent d'un ado de 12 à 18 ans, voici l'atelier-parent qui vous correspond >
Vous trouverez un atelier spécifique à l'usage des jeux vidéos et un autre spécifique aux réseaux sociaux

 

Spots vidéos de prévention :










Sources : 

- JAMA Pediatr. 2019; 173 (3): 244-250.
- Journal international d'épidémiologie , volume 46, numéro 5, 1er octobre 2017, pages 1389–1390k.

- https://www.csa.fr/Proteger/Protection-de-la-jeunesse-et-des-mineurs/Les-enfants-et-les-ecrans-les-conseils-du-CSA
- Campaign for a Commercial-Free Childhood 
 


Rédigé par Nathalie Colin-Fagotin, Lu 255 fois






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez poster un commentaire et recevoir directement dans votre boite mail les commentaires des autres lecteurs.
Inscrivez-vous pour bénéficier de tous les autres services du site : annonces, forums, etc.

Psychologie positive | Psychologie de l'enfant | Psychologie de l'adolescent | Psychologie de l'adulte







Inscrivez-vous au prochain ATELIER-PARENT :
"Vivre avec un enfant à haut potentiel"

ça aura lieu le 28 Septembre 2019

Je m'inscris >









>>>GRATUIT : Recevez la Familinews dans votre boite mail :