Connectez-vous S'inscrire
Menu
Publicité

Comment développer un attachement "sécure" avec bébé

Psychologie positive - des liens qui font grandir




En marge de l’alimentation, de l’hygiène et des soins indispensables à sa santé et à son confort, un bébé a besoin de nouer des liens forts avec des adultes réceptifs. Incapable de survivre par ses propres moyens durant une longue période, le petit d’homme aurait développé au fil du temps des aptitudes pour inspirer aux adultes susceptibles de prendre soin de lui de l’attention et de l’affection. Ce lien d’attachement, qui vient apaiser la peur primaire d’un abandon pouvant mettre leur vie en péril, est vital pour le développement harmonieux et le bien-être de nos petits bouts.


lien attachement sécure bébé maman relation

le manque de lien est mortel !

Très fréquent dans les pouponnières de la France d’après-guerre, révélé au monde entier après la révolution roumaine à la fin des années 1980, l’hospitalisme désigne un syndrome de régression mentale et physique développé par de très jeunes enfants séparés brusquement ou longuement de leurs parents, et hospitalisés ou placés durant de longues périodes sans pouvoir créer de lien d’attachement avec les personnes désignées pour s’en occuper.

Un syndrome qui peut entrainer la mort par dépérissement chez des enfants pourtant alimentés et soignés, mais mourant littéralement de solitude, et qui a contribué à prouver que l’attachement était un élément essentiel à la survie de l’être humain.
l’attachement est un élément essentiel à la survie de l’être humain

L'attachement durant les premières années de la vie est capital

Les bébés naissent donc avec le besoin de former des liens avec des adultes aimants et réceptifs. Ce lien d’attachement se noue de manière privilégiée avec les personnes qui sont le plus souvent en contact avec eux, parents (le lien avec le père est tout aussi important que celui avec la mère), grands-parents, éducateurs.
 
Et la qualité de ces toutes premières relations est capitale, car elle influencera toutes les relations intimes et sociales que l’individu aura - ou pas - dans sa vie.

Mais si les premières années sont primordiales pour bâtir un lien d’attachement solide, il faut aussi savoir que ce dernier se construit tout au long de la vie, se renforçant ou s’effritant au gré des expériences. Partir dès le plus jeune âge avec une base solide en la matière constitue néanmoins un très sérieux avantage.

Les bienfaits d’un lien d’attachement solide

Un enfant qui bénéficie d’un tel lien aura notamment plus de chances de savoir gérer les situations difficiles sans s’effondrer et en faisant preuve de résilience. Il sera aussi capable de s’adapter sans trop de mal à la vie de groupe. Se sentant aimé et en sécurité, un tel enfant sentira qu’il est digne d’affection et développera parallèlement une perception positive des autres. À l’aise pour aller vers eux, il n’hésitera pas à explorer son environnement et sera toujours prompt à vivre de nouvelles expériences.
 
Cet enfant confiant et sachant recevoir les marques d’affection sera à son tour capable d’en dispenser.


ll aura aussi une plus grande facilité à apprendre ainsi qu’à bien se développer sur les plans moteur et intellectuel… Et la liste de ces bienfaits est encore longue.

Comment favoriser un tel attachement ?

Ce lien est favorisé par un certain nombre de comportements.
 
Avant tout, il faut intégrer qu’un enfant de moins de 18 mois est incapable de faire un caprice, le développement de son cerveau ne le lui permettant tout simplement pas.

S’il pleure pour être pris, il est important de le rassurer. En répondant à ce besoin, vous ne répondez pas à une « comédie », vous lui montrez plutôt que vous êtes là pour lui et digne de confiance.
 
Un attachement solide se construit en répondant aux besoins de votre bébé avec affection, tendresse et constance.

ll est également recommandé de réagir rapidement aux pleurs de votre bébé, de lui parler et d’interagir tendrement avec lui. Enfin, soyez attentifs à accepter votre enfant tel qu’il est, avec ses forces et ses faiblesses, pour lui permettre de développer une bonne estime de soi.

Quand le lien est difficile

Si vous ne vous sentez pas en mesure de prendre correctement soin de votre bébé ou de comprendre  ses besoins, demandez de l’aide à votre conjoint, un proche ou un professionnel.

Si l'aveu peut être difficile, il le sera moins que les conséquences possibles d'un lien défaillant avec son enfant.

Pour aller plus loin :

Téléchargez votre fiche-conseil gratuite pour des relations apaisées avec votre bébé >


Lire aussi sur le même thème :

- 5 conseils pour bien vivre le baby-blues >
- Gérer le sommeil des 0-5 ans >
- Pourquoi faut-il parler aux bébés ? >



 


Rédigé par Nathalie Colin-Fagotin, Lu 295 fois






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez poster un commentaire et recevoir directement dans votre boite mail les commentaires des autres lecteurs.
Inscrivez-vous pour bénéficier de tous les autres services du site : annonces, forums, etc.

Psychologie positive | Psychologie de l'enfant | Psychologie de l'adolescent | Psychologie de l'adulte







Inscrivez-vous au prochain ATELIER-PARENT :
"Vivre avec un enfant à haut potentiel"

ça aura lieu le 28 Septembre 2019

Je m'inscris >









>>>GRATUIT : Recevez la Familinews dans votre boite mail :