Connectez-vous S'inscrire
Menu
familipsy familipsy

Publicité

10 tendances comportementales si vous avez grandi dans un environnement autoritaire

Comment l'environnement éducatif de notre enfance se répercute à la vie adulte ?




Il n'est plus à démontrer que le climat et le mode éducatif dans lequel nous avons baigné durant notre enfance conditionne notre façon d'être.

Et même si ce déterminisme est à nuancer au regard des nombreux autres facteurs qui peuvent nous influencer à la vie adulte, force est de constater que des tendances restent et que certaines caractéristiques restent fréquentes tant sur le comportement que dans la manière de vivre son rappport au monde.
Faisons le point sur ces 10 tendances...



Tendance #1 : Planification rigide

La planification est une aptitude utile et nécessaire en certaines situations. Mais la planification excessive peut amener à entrevoir une situation sous tous les angles possibles; envisager tous les scénarios même les moins probables. Dans ce cas, peu de place est laissée à l'improvisation. Le risque est de rigidifier nos actions, perdre en spontanéité et en souplesse.

Tendance #2 : Chercher des excuses ou accuser les autres

Une confusion entre erreur et faute vous amène à vous sentir coupable systématiquement (comme on leur a inculqué plus jeune) et donc à chercher à vous justifier par des excuses dont l'objectif est justement de se disculper et alléger ce sentiment de culpabilité lourd à porter.
Dans d'autres cas, et pour les mêmes raisons, la culpabilité sera rejetée sur les autres qui deviendront alors la cible parfaite des "fautes" commises. Un mécanisme qui sera souvent difficile à mettre au jour et donc à modifier.

Tendance #3 : Difficulté à prendre des initiatives personnelles

Par ailleurs, l'éducation stricte ne laisse que peu de place à l'improvisation : "fais ce que je te dis et rien d'autre..." : toute initiative personnelle étant mal vue et tuée dans l'oeuf en quelque sorte, l'enfant grandit en réprimant ces initiatives personnelles pour éviter qu'elles soient réprouvées et lui attirent la "foudre parentale".

Résultat : en grandissant, il devient malhabile à s'engager dans une initiative issue de sa propre volonté et aura tendance à chercher à l'extérieur une confirmation ou un nouveau "référent" qui lui "dictera" ce qu'il peut et ne peut faire...

Tendance #4 : Recherche d'approbation

Cette tendance renvoie au fait que la notion de valeur personnelle est étroitement liée (dans une éducation de type autoritaire) à la validation et l'approbation des parents. En d'autres mots : ce que nous (les parents) validons a de la valeur, et le reste (y compris ce qui vient de toi) n'en a pas.

A l'âge adulte, ce mécanisme peut perdurer et prendre la forme dans le couple par exemple, d'une attente d'approbation du conjoint avec un sentiment de détresse quand celle-ci n'est pas au rendez-vous. Ce qui, on le comprendra, peut avoir des conséquences néfastes pour la relation de couple.

Tendance #5 : Niveau d'exigence élevé

Le parent autoritaire n'a pas que des attentes vis à vis de son enfant; il a des exigences, ce qui change beaucoup de choses.

A l'âge adulte, si vous avez grandi dans un environnement de presssion au sujet de vos résultats, de votre comportement, il est très probable que vous ayez développé par "héritage" une forme d'intolérance à l'échec ou l'erreur.
Ce qui s'est transformé en exigence (de réussite, de résultat...) envers vous-même en premier lieu  (pour répondre et plaire à vos parents et surtout ne pas risquer de perdre leur amour) mais aussi envers les autres, et en particulier les personnes les plus proches de vous.

Tendance #6 : Perfectionnisme envahissant

En découle une tendance au perfectionnisme qui justement cherche à éviter toute imperfection, toute faille, tout échec qui seraient vécus comme excessivement anxiogènes.
Ceci en écho avec les interventions parentales passées qui ne se satisfaisaient jamais d'un bon résultat scolaire, ni d'une réussite, en demandaient toujours plus sans que l'objectif ne soit jamais atteint et leurs attentes comblées. Sans que j'amais ils n'expriment de fierté vis à vis de leur enfant qui s'entendait plutôt dire : fais mieux, fais plus...
D'ailleurs, dans l'ombre du perfectionnisme, la personne se vivra souvent comme indigne, incapable de savourer ses réussites et frustrée de ne jamais pouvoir atteindre le "sommet"...

Tendance #7 : Difficultés à gérer ses émotions

Dans une éducation stricte, peu de place est laissée aux émotions et ressentis de l'enfant.

Seuls ceux du parents importent. L'enfant lui, est un exécutant et personne ne se soucie de ses états d'âmes; ce qui l'amène à complètement les réfréner et les ignorer (c'est ce qu'il a appris à faire pour moins souffrir de la situation) et finalement à être complètement déconnecté de ses émotions.

Arrivé à l'âge adulte, il se trouve en difficultés devant des émotions (chez lui et chez l'autre) qu'il n'arrive pas à identifier (parfois elles sont même tout simplement niées : "non je ne suis pas en colère/triste/frustré"). Et si l'on considère que la régulation de ses émotions commence par la capacité à les identifier, et bien l'on comprend le "handicap émotionnel" que cela va représenter...

Tendance #8 : Négliger ses propres besoins (et ceux des autres)

Dans la même veine, les besoins non plus n'ont pas été entendus et reconnus durant l'enfance dans un climat autoritaire.

Et pour les mêmes raisons que pour les émotions, ces besoins finissent par être niés et il devient difficile à l'âge adulte d'une part de les identifier puis d'y répondre.
Car même si l'on parvient à les reconnaitre, le sentiment d'indignité peut être tellement fort que l'on ne s'autorise pas à y pourvoir.

Tendance #9 : Anxiété plus ou moins envahissante

Avoir vécu auprès de parents autoritaires suscite beaucoup d'anxiété qui peut perdurer jusqu'à la vie adulte.

Cette anxiété vient de la peur de déplaire et décevoir ses parents (même si certains ont fini par s'en faire une raison).
Elle vient aussi de la peur des représailles (punitions) qui les a hantée toute leur enfance en cas de faux pas ou même pour de "mauvaises raisons" ou des raisons injustes.
C'est la peur au ventre que ces enfants ont pu montrer leur bulletin scolaire (surtout s'il comportait autre chose que d'excellentes notes) à leur parents, c'est le ventre noué qu'ils ont couru vers la maison quand ils se rendaient compte d'un retard, et plus globalement la peur d'être "pris la main dans le sac", même sans avoir de raison particulière pour cela.
Cette peur peut continuer à agir plus ou moins fortement notamment concernant des situations où vous devez être évalués, entendre un reproche ou un commentaire. La peur du jugement peut vous paralyser...

Pour des raisons similaires, les imprévus seront souvent vécus comme une menace et seront souvent particulièrement anxiogènes à vivre.

Tendance #10 : Un sens du devoir à toute épreuve

Les adultes issus d'une éducation répressive auront souvent un grand sens des responsabilités : leur volonté est aguerrie.
Vous êtes sans doute adeptes de la devise "quand on veut, on peut" !

Ils ont un grand sens du devoir et par opposiiton peuvent avoir du mal à se détendre, à profiter d'un moment plaisant et plus globalement à faire les choses uniquement par plaisir.
Ils se sentent responsables des autres, ont appris à ne pas compter sur quelqu'un d'autre qu'eux-mêmes et peuvent développer un rapport assez rigide aux engagements, au travail, etc.
 

Vous vous retrouvez dans cette description ?

C'est plutôt bon signe, car vous avez mis au jour quelque chose qui pour beaucoup reste longtemps inconscient; et ça, c'est la première étape d'une démarche de transformation pour vous déafire des influences néfastes de votre passé.
Être accompagné(e) dans le cadre d'une psychothérapie par une psychologue est souvent très aidant quoique pas inévitable.

L'important est de comprendre que d'un point de vue psychologique, il n' y a pas de fatalité : un chemin est possible, une libération ou une transformation pour une vie plus heureuse...


Rédigé par Nathalie Colin-Fagotin, Lu 602 fois






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez poster un commentaire et recevoir directement dans votre boite mail les commentaires des autres lecteurs.
Inscrivez-vous pour bénéficier de tous les autres services du site : annonces, forums, etc.

Dans la même rubrique :
< >

Psychologie positive | Psychologie de l'enfant | Psychologie de l'adolescent | Psychologie de l'adulte











Formation GRATUITE pour mieux communiquer et améliorer les relations intrafamiliales :

Les OUTILS pour une PARENTALITÉ POSITIVE, BIENVEILLANTE et PROACTIVE :

La formation ESSENTIELLE pour APAISER LE QUOTIDIEN :

Une formation COMPLÈTE pour SE FAIRE OBÉIR sans crier ni taper :

Accédez au catalogue des formations.




Webconférences psychologie et éducation :
Des clefs pour la famille

Inscrivez-vous gratuitement et participez en direct

Je m'inscris >








    Aucun événement à cette date.




Consulter une psychologue :

Nos formules mensuelles :









Instagram
Facebook
LinkedIn
Newsletter
Twitter
YouTube Channel