Connectez-vous S'inscrire
Menu
Publicité

6 Pistes pour aider votre ado à reprendre confiance en lui/elle




Votre ado a t-il peur de se faire rejeter? A t-il peur de l'échec? Est-il souvent négatif sur lui- même? Se trouve- t-elle "moche"?
Aimeriez vous l'aider à lui faire retrouver confiance en lui.

Mais comment vous y prendre ?

Prenons le temps tout d'abord de comprendre...


Tout part d'une mauvaise estime de soi

Tout d’abord, il est utile de comprendre comment votre ado peut perdre confiance en lui/elle. Tout part d’une mauvaise estime de soi.

L'adolescence est une période particulière marquée par des changements pour lui même et pour vous parents, une période certainement qui fragilise quelque part sa confiance en lui.
 
Isolement, timidité, manque d'initiatives, mauvaise estime de soi, mal être... sont des signes de ce manque de confiance en soi.
 
La confiance en soi représente cette assurance, ce courage qu’aurait votre ado à reconnaitre ses compétences dans un domaine, à se fixer des objectifs et à accepter les échecs et les réussites. Elle se fait par ailleurs par une prise de conscience de ses propres valeurs.
En ce sens, la confiance en soi est motivée par le jugement qu’on porte sur soi-même, de la valeur qu’on se donne. Donc de l’estime de soi.

Quels sont les signes d'une faible et d'une bonne estime de soi ?

Les signes d'une faible estime de soi

Lorsque votre ado doute de ses propres valeurs, il ne s’accepte pas tel qu’il est et pense ne pas être à la hauteur, Il redoute donc l’échec, et dès lors s’engage avec plus de prudence et de réticence dans l’action.
Il a aussi beaucoup de mal à se réjouir de ses réussites ce qui vient le confirmer dans l’échec.

On peut alors être face à des jeunes :
  • En retrait, ne prenant pas d’initiatives
  • Vivant le moindre échec comme une catastrophe personnelle
  • d'humeur triste/ renfermé
  • Qui s’expriment peu
  • Qui utilisent des phrases rabaissantes envers eux-mêmes : « je suis nul »
  • Qui ont honte de s’exposer
  • Qui ont tendance à s'isoler
  • Qui évitent toute prise de risques pour éviter l’échec...

Tous ces signaux peuvent être des marqueurs d'un manque de confiance en soi.
En effet, l'adolescent va rarement exprimer verbalement et directement son ressenti (pour peu qu'il en est conscience d'ailleurs).

Les signes d'une bonne estime de soi

À l’inverse, lorsque votre ado a une meilleure estime de lui-même, il s’accepte tel qu’il est. Il reconnaît ses capacités et ses qualités. Il est alors beaucoup plus sûr de lui dans l’action. Il accepte et apprends de ses échecs afin de persévérer et sait se réjouir de ses réussites.
 
Finalement il est beaucoup plus dans l’action et tente d’expérimenter, ce qui lui donne l’opportunité de développer des compétences et ce sentiment de compétence.
 
Cette confiance en soi lui permet de nourrir cette estime de lui donc la valeur qu’il a de lui-même, l’attitude positive envers lui-même et le sentiment de compétence.

Les jeunes qui ont confiance en eux :
 
  • Sont très motivés et très intéressés par l’action qu’ils accomplissent
  • Se fixent des objectifs
  • Sont persévérant, voulant toujours faire mieux
  • Prennent plus d’initiatives
  • N’ont pas honte
  • Se réjouissent de leurs réussites
  • Sont tout simplement bien dans leur peau
 
Mais d’où peut venir ce manque de confiance en soi ?

3 causes du manque de confiance en soi

Afin d'aider votre ado à reprendre confiance en lui, il est utile de comprendre quelles peuvent être les causes du manque de confiance en soi.

3 causes principales peuvent mener à un manque de confiance ne soi :
 
  • Les expériences de la vie. Certains événements de la vie peuvent laisser des traces et engendrer ou favoriser une baisse d’estime de soi. Ce peut être le cas, par exemple, de paroles fragilisantes ou blessantes, d’humiliations ou de moqueries subies en public, d’une rupture douloureuse, accident grave, perte d’un proche…. Ces expériences de vie peuvent en parti fragiliser l’estime de soi et donc mener à une perte de confiance en soi.
 
  • L’éducation. L’estime de soi se construit dès la petite enfance avec les expériences précoces et les relations. Et si l’entourage, à savoir les parents, l’environnement scolaire… ne met pas en confiance et porte sur l’enfant des jugements à caractères négatif. L’enfant cultivera cette négativité et forgera cette faible estime de soi donc ce manque de confiance en soi qui peuvent se poursuivre à l’adolescence voir à l’âge adulte.
 
  •  L’habitude. L’habitude de votre ado à s’identifier à ses expériences passées, à son éducation façonne ses croyances et ses convictions d’être « incompétent ». C’est ainsi que les croyances mais surtout la répétition à croire qu’il/elle ne vaut rien devient la source d’une faible estime de soi et donc d’un manque de confiance en soi.

2 schémas de pensée associés au manque de confiance en soi

Lorsque votre adolescent n’a pas confiance en lui il se forge ce qu’on appelle des schémas de pensées* particulier, il s’agit de raisonnements et de croyances acquis à partir de l’expérience. Ces schémas de pensées participent à l'interprétation et à l'adaptation aux situations de la vie.

Ainsi, pour l’adolescent qui se croit incapable de réussir, ces schémas de pensées vont se projeter sur toutes ses expériences de vie associée à une anticipation anxieuse. « Je ne réussirai pas mon examen », « Je ne suis pas capable d’aborder cette fille », « Je serais incapable de faire parfaitement ce travail ».

L’école cognitiviste* présente deux grands types de schémas cognitifs/ de pensées associés au manque de confiance en soi :
 
  • L’addiction à la performance : Tout le monde souhaite réussir mais chez l’ado qui n’a pas une bonne estime de soi, il veut absolument réussir ce qu’il entreprend. Tout du moins, ne pas échouer. Mais cette manière de penser beaucoup trop perfectionniste peut devenir paralysante pour lui : l'incitant à ne prendre aucun risque et devenir intolérant à l’échec. Résultat : après un échec, l’ado perd ses moyens et toute confiance en lui-même.
     
  • Le besoin d’être aimé et approuvé par tout le monde : L’ado a une faible estime de lui et cherche à être rassuré dans ses actions. Il sollicitera de manière plus diffuse l’attention de l’autre pour le confirmer et le conforter dans ses choix « Tu trouves que cette robe me va bien ? » « Tu ne crois pas que je devrais reporter à plus tard mon travail ? ».
    Par ailleurs, à vouloir tant porter d’importance à l’opinion des autres, votre ado se retrouve aussi facilement influencé par les critiques négatives que ces derniers peuvent lui porter et finir par y croire. « Il a raison, je ne suis pas belle ».
 
Ce sont des schémas cognitifs qui viennent alimenter le manque de confiance en soi de l’adolescent et peut se prolonger jusqu'à l’âge adulte.


* Schémas de pensées: Raisonnements et croyances élaborés à partir de l’expérience. Ces schémas de pensées participent à l'interprétation et à l'adaptation aux situations de la vie.

Ecole cognitiviste: courant de pensée qui s'intéresse au fonctionnement de nos pensées, par quels mécanismes nous arrivons à traiter une information.

Aidez votre adolescent à avoir confiance en lui

6 pistes pour pallier au manque de confiance en soi

Rien n’est perdu, Rassurez-vous.
Le manque de confiance ne détermine pas complètement et définitivement une personne, il est possible de pallier au manque de confiance en soi, mais ça se travaille !

Des professionnels peut permettre à votre ado de reprendre confiance en lui au quotidien à travers diverses approches. En voici quelques unes:
 
  • L’art thérapie. L’art qu’on associe à l’expression artistique et le processus créatif peuvent mettre en avant les forces, les attitudes de votre ado. Il permet le développement de la confiance en soi et la culture de l’estime de soi.
    L’art thérapie utilise le jeu de la médiation (musique, chant, théâtre, collage, écriture…) pour tenter d’exprimer autrement que par la parole ses ressentis. Elle permet de se connaitre, de se découvrir, d’aller à la rencontre de ses émotions, d’en donner un sens et de s’inscrire dans un projet avec la réalisation d’une œuvre aboutie et unique et permettra une prise de distance de votre adolescent sur sa propre valeur et ses capacités.
    L’inscrire dans des ateliers ou activités artistiques peut lui permettre de développer une certaine créativité, et une expression permettant la mise en avant de certaines compétences, pouvant le mener à se découvrir et s’identifier dans un domaine où votre ado excellerait. Il se sentira alors capable dans l'action et prendra d'avantage confiance en lui.
 
  • Les Ateliers/groupes de paroles. Les ateliers de paroles pour les adolescents peuvent permettre d’apprendre à se connaitre soi-même. Ils s’organisent autour d’exercices en groupe d’adolescent permettant la mise en mots et en commun d’un certain nombre d’aspects généraux et universels. Chacun a plus ou moins ses propres résistances concernant les exercices, et c’est ainsi que l’atelier devient riche. Chacun s’exprime avec différents supports s’ils ne sont pas à l’aise (écrits, oraux…). Tant dans le contenu des exercices que dans la manière de les réaliser, c’est une dynamique visant à s’affirmer tel qu’ils sont parmi les autres, de ne pas se sentir en danger dans un groupe. Etre dans un environnement  accueillant la différence de l'autre sans jugement permet l'authenticité et l'acceptation de soi, phénomène qui participe à développer la confiance en soi.
 
  • La programmation neurolinguistique ( PNL ).  Il s’agit d’une méthodologie psychologique de communication. Qui se centre sur le « comment faire pour que ça marche ? » et non sur le « pourquoi ça ne fonctionne pas ». Elle permet de faciliter les rapports à soi-même et aux autres, à être précis dans la formulation d’objectifs, à être plus conscients des ressources qu’on a, ainsi à organiser le monde de tel manière à avoir plus confiance en soi.
 
  • La thérapie cognitivo- comportementale (TCC). Elle met en avant la technique comportementale et celle du traitement de l’information. Il s'agit de mettre l’ado en situation où il serait en état de manque de confiance en lui afin de repérer les pensées associées à cet état. La compréhension de ces pensées permettront d'envisager une nouvelle manière de penser et de réagir lors de situation de manque de confiance en soi.
     
  • La sophrologie. A travers des exercices mentaux, respiratoires, corporels, et/ou se basent sur la visualisation inspirée du yoga, de la méditation…
    Le sophrologue va aider la personne qui manque de confiance en elle à aller rechercher dans son passé, dans son présent, et dans son futur des éléments positifs qui l’aideront à avoir confiance en elle.
     
  • La Psychothérapie. Votre ado pourrait être accompagné pour se défaire de certains freins, certaines inquiétudes qui pourrait entraver sa confiance en lui et ainsi trouver des ressources en lui pour une meilleure estime de soi et donc avoir confiance en lui.
 
Si quelques approches auprès d'un professionnel permettent d'aider votre ado à reprendre confiance en lui, il aussi possible à votre niveau de participer au développement et au soutient de sa confiance en lui/elle.




 

Si vous voulez aller plus loin

Si vous souhaitez vous outiller davantage et être accompagné sur des techniques clés pour permettre la confiance en soi de votre ado, des ateliers Parents-ado  sont proposés sur le lien.

D'autres thématiques pourront certainement vous intéresser afin de mieux comprendre votre ado.



Vous trouverez ci-dessous une sitographie ainsi qu'une bibliographie variées sur le sujet de la confiance en soi.

Voici 6 autres pistes concrètes pour aider votre ado :

Inscrivez-le dans une activité artistique ou sportive. Permettre à votre ado de s’épanouir dans une activité ou il mettra en avant ses atouts, l'aidera à se définir ... et auquel il puisse se définir. Et enfin lui permettre de retrouver l’élan de prendre le risque d’expérimenter et d’apprendre sur soi.

N'hésitez pas à le féliciter dès que possible. 

Dédramatisez ses erreurs et donnez lui l'occasion de recommencer.

Encouragez-le à faire mieux les fois prochaines.

Donnez lui votre confiance : s'il doute de lui, il sera motivé par la confiance que vous lui faites "a priori".

Encouragez-le à s'exprimer : ce qu'il ressent, ses doutes, ses hésitations : ce faisant, il prendra conscience de ce qui se passe en lui et trouvera plus aisément des solutions pour en sortir

Sitographie


Collectif. (2009). Secrets des médecines alternatives, Guide pratique pour se soigner autrement, Selection reader's Digest). consulté à l'adresse: https://www.selection.ca/sante/vivre-sainement/quest-ce-que-lart-therapie/

La santé de la famille. Groupes de parole. Consulté à l'adresse: https://www.lasantedelafamille.fr/groupes-de-parole


Psychomédia. (2007). Qu'est ce que les pensées automatiques et les schémas cognitifs?. consulté à l'adresse: http://www.psychomedia.qc.ca/fonctionnement-psychologique/2007-09-01/qu-est-ce-que-les-pensees-automatiques-et-les-schemas-cognitifs

Psycom. (2015). Thérapie cognitivo- comportementale 

SASSE, K. (s. d.). L’Art thérapie et la restauration de l’estime de soi. L’Art peut-il être utile au Social ?, (70). Consulté à l’adresse http://www.revueobservatoire.be/L-Art-therapie-et-la-restauration-de-l-estime-de-soi?return=publication

TARDIF, Jacques,(1992) Pour un enseignement stratégique. L'apport de la psychologie cognitive, Montréal, Les Éditions Logiques, 474 p. Consulté à l'adresse: http://www.aqpc.qc.ca/sites/default/files/revue/legault_06_1.pdf
 

Bibliographie

Chaperon, A.-F., Cariou-Rognant, A.-M., & Duchesne, N. (2014). L’affirmation de soi par le jeu de rôle en thérapie comportementale et cognitive. Paris: Dunod. Paris.
 
Christophe André. (2002). L’estime de soi au quotidien. Sciences Humaines.
 
DORE, C. (2017). L’estime de soi : analyse de concept. Recherche en soins infirmiers, (129), 18 à 26 pages.
 
Edith, T. G. (2007). Développer les compétences sociales des adolescents par des ateliers de parole. (RETZ). Paris.
 
Frédéric Fanget. (s. d.). (2015) D’où vient le manque d’assurance ? Sciences Humaines, (271), 23.
 
Jerome Kagan. (2000). La Part de l’inné. Bayard.
 
Weinberg, A. (2015). Qu’est-ce que la confiance ? Sciences Humaines, (271), 22




Cet article a été co-écrit  par Nathalie Colin-Fagotin & Hinepoetea Tepou Atger







Rédigé par Hinepoetea TEPOU ATGER, Lu 289 fois






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez poster un commentaire et recevoir directement dans votre boite mail les commentaires des autres lecteurs.
Inscrivez-vous pour bénéficier de tous les autres services du site : annonces, forums, etc.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 5 Janvier 2018 - 11:35 Addiction aux jeux vidéos : une maladie ?

Psychologie positive | Psychologie de l'enfant | Psychologie de l'adolescent | Psychologie de l'adulte







Inscrivez-vous au parcours à thèmes au féminin :
"Retrouver confiance en soi !"

Prochaine rencontre le 10 Décembre 2019

Je m'inscris >









>>>GRATUIT : Recevez la Familinews dans votre boite mail :