Connectez-vous S'inscrire
Menu
familipsy familipsy

Publicité

Rentrée : 9 astuces pour aider votre enfant à se remettre dans le rythme

Accompagner la rentrée de son enfant : sommeil, routines, alimentation...




La rentrée scolaire est pour la famille, le début d’un nouveau rythme plus soutenu, plus stressant parfois. Pour les enfants, après une longue période de vacances, ils ont à reprendre des habitudes scolaires : rester en place, travailler de longues heures,… Ils ont aussi à retrouver un rythme de sommeil, un rythme de vie qui ne se mettra pas en place en un jour.
Alors comment préparer son enfant à ce nouveau rythme ?
Quelles sont les astuces pour y parvenir ?



Non pas un rythme, mais « des rythmes »…

Les enfants se sont habitués au cours de leurs vacances, à un rythme de sommeil différent : couchers et levers plus tardifs, siestes, etc. Ils dorment avec moins de contraintes et leur corps s’adapte au rythme de vie de la famille. C’est donc tout d’abord, le rythme de sommeil qu’il va falloir changer à la rentrée avec des contraintes spécifiques: heures avancées de levers et de coucher, absence de sieste (à partir de 5-6 ans)… En plus du rythme de sommeil, il s’agit pour l’enfant et l’adolescent de dormir autant que nécessaire : le temps scolaire mobilise beaucoup d’énergie et suscite plus de fatigue que le temps des vacances : ce qui demande de réajuster la longueur des nuits.
Un autre rythme à prendre est celui du temps journalier : temps du transport, temps d’apprentissage, temps de repas, temps des devoirs pour les plus grands : chaque journée est « rythmée » par des phases différentes qui vont devenir routinières pour l’enfant.
Mais avant qu’elles le deviennent, il devra s’ajuster, prendre de nouvelles habitudes, ce qui va prendre un temps plus ou moins long suivant l’âge et les capacités de l’enfant.

Comment équilibrer les rythmes de l’enfant ?

Concernant le sommeil, la règle à retenir, est la régularité : l’heure du coucher devra être toujours sensiblement la même pour que l’enfant puisse s’adapter à son nouveau rythme. C’est même officiel : l'Institut national du sommeil et de la vigilance (INSV) le recommande !
Adopter des horaires réguliers de sommeil, c’est s’assurer de retrouver le bon rythme à la rentrée !

Et si l’enfant ne se sent pas fatigué le premier soir, dites-lui de rester quand même dans sa chambre, ou dans son lit et de faire une activité « tranquille » : lire, écouter une musique calme… Il s’endormira plus facilement quand il se sentira fatigué sans pour autant s’impatienter en attendant que le sommeil arrive…
 
L’alimentation joue aussi un rôle importante : des repas nutritifs à heure régulière et un petit déjeuner complet aideront l’enfant à se mettre dans le rythme !

Pour l’entrée en maternelle

La question du rythme de sommeil et de la durée est d’autant plus importante chez le jeune enfant. Il a besoin d’être reposé pour être attentif en classe et bien vivre sa journée. Il doit donc y être préparé au moins une semaine avant la rentrée pour être sûr d’être en pleine forme dès le premier jour.
De plus, entre 3 et 6 ans, les enfants peuvent avoir plus de mal à se séparer toute une journée de leurs parents.
Les préparer, ce sera donc aussi anticiper cette séparation en rassurant l’enfant pour qu’il la vive au mieux.

C’est un âge où il peut venir avec un « doudou » (s’il en ressent le besoin); qui le sécurisera et l’aidera à « tenir » toute la journée,. Renseignez-vous pour savoir quel est le fonctionnement dans sa classe : parfois le doudou doit rester dans une « boite à doudous » à l’entrée et les enfants ne peuvent récupérer le leur qu’au moment de la sieste : si c’est le cas, habituez-le à la maison à faire de même pour qu’il s’habitue déjà à se séparer de son doudou en temps utile.

Astuces pour aider un enfant à prendre le rythme de la rentrée

  • Pour motiver vos enfants, une petite surprise peut venir l’aider à se mettre dans le bain : un nouveau réveil-matin à programmer tout seul, un beau sac d’école rempli des affaires qu’il aura (en partie) choisies, un nouveau linge qu’il aura le droit de mettre à partir de la rentrée…
  • Parlez-lui des activités extra-scolaires qu’il va faire : histoire qu’il se projette dans cette année scolaire en pensant aussi aux choses plaisantes qui pourront contrebalancer son désintérêt à reprendre le chemin de l’école !
  • Mettez en évidence une petite horloge des routines qui l’aidera à se repérer dans le temps d’une manière ludique (Téléchargez le kit pour fabriquer votre horloge des routines gratuitement ICI)
  • Prévoyez une activité tranquille (histoire, chanson) avec lui, juste avant de dormir, dans son lit, pour qu’il y aille plus volontiers.
  • Certains enfants sont plus angoissés à l’idée de reprendre l’école. Quelles que soit leurs raisons, mieux vaut savoir ce qui les rebute tant, avant la rentrée afin de les aider au mieux et rapidement à faire face à leurs angoisses et aménager si besoin, un accompagnement rassurant pour les premiers jours d’école.

Spécial entrée au collège

L’entrée en 6ème est un cap important pour les enfants, qui coïncide aussi avec l’entrée dans l’adolescence et la recherche d’autonomie. Pourquoi ne pas en faire une occasion de grandir en lui laissant plus de marge de manoeuvre dans certains domaines ? 

Voici quelques pistes :
  • En réévaluant son argent de poche (à la hausse bien sûr).
  • En lui donnant de nouvelles responsabilités : peut-il rentrer seul à la maison ? Ou se rendre seul à son lieu d’activités après l’école ? Ou organiser lui-même  son travail personnel à la maison ? Quel que soit son nouvel espace de liberté, ça peut lui donner des ailes de se sentir grandir… et sentir que vous lui faites confiance !
  • Si vous décidez de lui acheter un téléphone portable, choisissez-le ensemble et laissez-le se familiariser avec, quelques jours avant la rentrée.
  • Les adolescents sont souvent en manque de sommeil, du fait, qu’ils ont tendance à se coucher plus tard, alors que physiologiquement il ont besoin de dormir plus. Ce manque de sommeil peut entrainer des somnolences en journée, des difficultés de concentration, de l’irritabilité ou encore de maux de tête… Pour être au top de leur forme, il est donc important qu’ils dorment suffisamment : ce qui pour certains, peut aller jusqu’à 9 à 10 heures de sommeil par nuit !
 
Pour les préparer à ces changements de rythme, il s’agit finalement de transformer le compte à rebours stressant de la rentrée (pour certains enfants) en attente agréable et motivante !


Rédigé par Nathalie Colin-Fagotin, Lu 381 fois






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Vous pouvez poster un commentaire et recevoir directement dans votre boite mail les commentaires des autres lecteurs.
Inscrivez-vous pour bénéficier de tous les autres services du site : annonces, forums, etc.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 16 Novembre 2023 - 13:58 Crier sur son enfant : est-ce anodin ?

Psychologie positive | Psychologie de l'enfant | Psychologie de l'adolescent | Psychologie de l'adulte










Formation GRATUITE pour mieux communiquer et améliorer les relations intrafamiliales :

Les OUTILS pour une PARENTALITÉ POSITIVE, BIENVEILLANTE et PROACTIVE :

La formation ESSENTIELLE pour APAISER LE QUOTIDIEN :

Une formation COMPLÈTE pour SE FAIRE OBÉIR sans crier ni taper :

Accédez au catalogue des formations.




Webconférences psychologie et éducation :
Des clefs pour la famille

Inscrivez-vous gratuitement et participez en direct

Je m'inscris >








    Aucun événement à cette date.




Consulter une psychologue :

Nos formules mensuelles :









Instagram
Facebook
LinkedIn
Newsletter
Twitter
YouTube Channel